La Dorna affine ses règles (financières et pratiques) pour 2017 !



À partir de 2017, les équipes MotoGP seront aidées par la Dorna à hauteur de 1 million d’euros par pilote, auxquels viennent s’ajouter les plus ou moins 800 000 euros de subvention de l’IRTA pour le team, issus des droits télévisuels.

Un joli pactole qui permettra de couvrir une bonne partie des frais de location des motos, puisque les constructeurs devront les fournir, en location ou en vente, au prix maximum de 2,2 millions d’euros par pilote (pour deux motos).

Carmelo Ezpeleta: « Dans l’ensemble, nous augmenterons les subventions pour la catégorie MotoGP de l’ordre de 30 pour cent après la saison 2016. »

Tout cela a déjà été annoncé ici-même. Ce qui est nouveau, c’est qu’en contrepartie, les teams devront utiliser du matériel vieux d’une année au maximum. 

Et si un team était tenté de participer avec des motos bien moins onéreuses (suivez mon regard), histoire d’en faire une affaire plus financière que sportive, la Dorna se réservera le droit de reprendre les places des deux derniers du classement.
Dans ce cas là, le team n’aurait cependant pas tout perdu puisqu’il se verrait alors d’office attribuer une place en Moto2.

A bon entendeur… 

Même si la volonté de la Dorna semble être clairement de vouloir endiguer toute spéculation sur le prix des places en MotoGP, force est de constater que l’augmentation annoncée de son aide en accroît proportionnellement la valeur.   

Source Speedweek

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *