Marc Marquez trouve Rossi actuellement « plus fort » que Lorenzo



Marc Marquez a participé ce week-end à la « Laps For Life 93 », une course à pied caritative organisée en partenariat avec le groupe d’assurances Allianz et l’association SOS Villages d’Enfants.

Un événement qui a rassemblé plusieurs centaines de concurrents sur le bitume du Circuit de Barcelone-Catalogne, où se sont tenues les deux épreuves de 5 et 10 Kilomètres. À cette occasion, le pilote Honda Repsol n’a pu éviter les questions relatives au MotoGP.

Si Valentino Rossi a perdu 25 points précieux aux Pays-Bas, il ne l’élimine pas pour autant de la course au titre et le pense même meilleur que Jorge Lorenzo : « En ce moment je pense que Valentino est le plus fort des deux. Il est très rapide dans toutes les conditions, même quand il y a peu de grip ou quand il pleut. Peut-être que c’est aussi pour cela qu’il commet plus d’erreurs qu’en 2015. »

Les contre-performances de Lorenzo (6 points en 2 Grands Prix) ne sont que passagères selon lui. L’espagnol sait que le pilote Yamaha va rebondir : « La saison dernière, il a prouvé que quand il était dans une bonne dynamique il pouvait aller jusqu’à remporter 5 courses consécutives ». Et d’ajouter à propos de qui est le plus menaçant au général : « Je me sens donc plus concerné par Lorenzo, aussi parce qu’il est plus proche de moi au classement. »

Avec 24 points d’avance sur Lorenzo et 42 de plus que Rossi, Marquez a retrouvé les commandes d’un classement dont il n’avait à aucun moment été le leader en 2015. Il ne s’emballe pas pour autant : « Nous ne sommes même pas à la moitié de la saison, commente-t-il avant d’expliquer l’une des raisons qui l’ont mené à la tête du général : L’année dernière, Emilio Alzamora m’a fait réaliser qu’il faut savoir se contenter de la deuxième place… même si le désir de gagner brûle en moi ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *