Pramac conserve la paire Redding-Petrucci pour 2017



L’équipe Octo Pramac Yakhnich n’est plus sur le marché des transferts, du moins pour 2017. Déjà présents dans les rangs Ducati, Scott Redding et Danilo Petrucci seront toujours coéquipiers l’an prochain. 

Dans un entretien accordé à nos confrères de Crash.net, Francesco Guidotti (patron de la structure) a confirmé que son effectif actuel sera prolongé pour 2017. La firme italienne, qui aligne 4 équipes et 8 pilotes cette saison, aura donc toujours les carénages n°9 et 45 dans ses rangs l’an prochain.  

Arrivé en MotoGP en 2012, le transalpin Danilo Petrucci a rejoint les Rouges il y a bientôt 2 ans mais a connu un début de saison 2016 difficile. Celle-ci a en effet commencé en mai à l’occasion du Grand Prix de France à cause d’une blessure, ce qui ne l’a pas empêché de se montrer immédiatement dans le coup puisqu’auteur de 3 tops-10 consécutifs.

Quant à Scott Redding, il est Ducatiste depuis seulement quelques mois après être arrivé du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. En difficulté avant l’épreuve d’Assen (5 résultats blancs en 7 Grands Prix), le britannique s’est rassuré en terminant 3ème aux Pays-Bas, obtenant ainsi le deuxième podium MotoGP de sa carrière après celui de Misano 2015 avec Honda.

 

Même duo, mais pas sur les mêmes motos ?

Quelles machines seront à la disposition des 2 hommes, qui roulent aujourd’hui avec la Desmosedici GP15 ? Là est toute la question. « Cela dépendra de la stratégie de Ducati, explique Guidotti, de comment et quand la nouvelle moto sera prête si nouvelle moto il y a […] Lorenzo arrive, alors Ducati sera avant-tout concentré sur lui ».

Reconnaissant l’importance des dernières modifications (2014-2015, 2015-2016…) sur les montures, il « ne sait pas quel est le plan, ou à quel point elles vont changer l’année prochaine. Nous sommes prêts à coopérer. Cela se décidera ensemble, et nos résultats actuels seront évidemment importants par rapport à la décision à prendre ». Et d’ajouter pour rassurer ses troupes : « Nous ne sommes pas inquiets. Depuis 2013 nous avons été très, très proches de l’usine, alors nous sommes sûrs d’emprunter la bonne voie à suivre pour être compétitifs ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *