Johann Zarco : « Faire tout mon possible »



Il aura fallu attendre le 14 juillet 2016 en marge du Grand Prix d’Allemagne, mais c’est désormais officiel : Johann Zarco a signé en MotoGP et roulera dans l’équipe Tech3 en 2017. Une nouvelle que les deux clans accueillent avec beaucoup d’enthousiasme.

« Il va sans dire que je suis très heureux de rejoindre la catégorie MotoGP avec Tech3, déclare le principal intéressé. Je suis certain que nous formerons un partenariat solide. L’équipe entretient une longue relation avec Yamaha et a prouvé qu’elle savait gérer toutes les situations, en ayant un bon package années après années. Je suis ravi et extrêmement motivé à atteindre mes objectifs pour la saison 2017. »

Mais de quels objectifs Johann peut-il bien parler ? Il promet de « faire tout mon possible pour être le mieux préparé, parce que je pense qu’il est tout à fait possible d’obtenir de bons résultats en MotoGP après mon long parcours dans la catégorie intermédiaire. Et d’ajouter, comme un clin d’oeil à l’Histoire : Bien sûr, cela semble être une étape logique pour une équipe française et un champion français que de travailler ensemble. »

 À propos de cette collaboration, Hervé Poncharal déclare : « Nous n’avons pas eu l’opportunité de travailler avec un pilote français en MotoGP depuis Sylvain Guintoli en 2007, mais je suis sûr que Johann va faire de l’excellent travail. Nous l’avons suivi de très près depuis ses victoires en Rookies Cup et il a tracé son chemin, récoltant des succès en 125cc et Moto2. La saison dernière fut incroyable pour lui et il a gagné le championnat en patron. Pour moi, l’arrivée de Johann représente un challenge très intéressant. » 

 

L’avenir chez Tech3, mais le présent en Moto2

S’il a hâte de voir son futur poulain travailler avec Guy Coulon, il n’oublie pas non plus l’entourage de Zarco : « Je dois mentionner Laurent Fellon, son coach, ami et quelqu’un qui a toujours épaulé Johann depuis le début de sa carrière. Les deux hommes ont façonné une nouvelle manière de travailler et leurs efforts tout au long de ces années ont payé. Les plus belles pages de l’Histoire de Tech3 ont été écrites par des pilotes français, dont Olivier Jacque qui avait gagné le titre 250cc, Dominique Sarron, Jean-Philippe Ruggia ou Sylvain Guintoli qui ont également connu des succès, et je suis sûr que Johann ajoutera quelque chose cette liste. Nous sommes impatients de voir ce dont il sera capable sur notre moto. »

Johann montera sur son YZR-M1 la semaine suivant le Grand Prix de Valencia, qui clôturera la saison 2016. Mais pour l’heure, le français doit « rester concentré sur sa mission qui est de remporter un deuxième titre en Moto2 », comme le précise Hervé Poncharal. Rendez-vous est pris ce week-end au Sachsenring où, leader du classement général à égalité avec l’espagnol Alex Rins, le futur pilote Yamaha aura à coeur de prendre seul les commandes du Mondial.


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *