#GermanGP, MotoGP, FP1 : le virage 11 fait des dégâts



La première séance d’essais libres MotoGP du week-end a été paralysée par la pluie et les chutes. Andrea Iannone décroche un meilleur temps anecdotique, les pilotes étant rentrés aux stands après quelques minutes de roulage.

Les conditions n’étaient pas idéales pour la catégorie Moto3 et cela ne s’est pas arrangé. La majorité des concurrents n’a pu boucler que 5 tours, 6 pour certains, avant de se mettre à l’abri des gouttes de pluie venues gâcher la fête. Andrea Iannone venait alors de s’emparer de la première place en 1’23.702, mais il n’y a rien (ou si peu) à analyser puisque tous n’en étaient qu’à ce que l’on pourrait qualifier d’échauffement à leur niveau. 

La session a été marquée par 3 chutes, toutes intervenues dans le virage n°11. Il s’agit de l’un des 3 à tourner à droite, et à n’en pas douter le plus rapide du trio. C’est ici que le britannique Scott Redding, l’espagnol Jorge Lorenzo et l’allemand Stefan Bradl sont partis à la faute à quelques minutes d’intervalle. Le drapeau blanc à croix de Saint-André rouge (arrivée de la pluie) était dans le même temps agité par les commissaires de piste.

 

Les images ont montré un Lorenzo sonné et se tenant la main. Le pilote Yamaha s’est rendu à la clinique mobile pour en sortir en fin de séance. Alvaro Bautista, son coéquipier Bradl ainsi que Cal Crutchlow sont ensuite remontés sur leurs machines dans la bruine, sans doute afin de voir l’état de la piste et commencer à collecter des données au cas où les prochains essais ne se déroulent dans les mêmes conditions.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *