#GermanGP : Viñales réinvente l’expression ‘ne pas avoir froid aux yeux’ !



Maverick Viñales a été rookie of the year la saison dernière et a conquis son premier podium en 2016 grâce à des qualités de pilotage exceptionnelles. Ce vendredi, au Sachsenring, l’espagnol a également démontré qu’en plus de ces qualités, il avait un cœur énorme et un courage hors norme.

En effet, après avoir été victime d’une grosse chute dans le traditionnel virage 11, le dernier des trois virages à droite, le pilote Suzuki est remonté en piste pour battre à trois reprises son propre chrono en quatre tours.

Résultat, il conclut avec 220 millièmes d’avance sur Andrea Iannone et il n’est pas certainement pas inutile de signaler que cet écart n’est pas représentatif vu que Viñales a emmené l’italien qui, jusqu’alors, occupait la huitième place du classement provisoire ! En revanche, l’avantage sur Marquez semble plus conforme à la réalité et il est de plus de 6 dixièmes.   

« Au final je n’ai pas bien compris comment j’ai chuté. Ce n’était que le deuxième tour de ce run et j’ai peut-être attaqué un peu trop fort alors que le pneu était peut-être encore froid. Il faudra faire attention demain, prendre ça en compte et bien chauffer les gommes. Nous espérons aussi que les températures soient un peu plus élevées. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *