#GermanGP, Crutchlow : « Beaucoup croient qu'il suffit d'une moto d'usine pour que tout aille bien »



Des trois hommes présents sur le podium du Grand Prix d’Allemagne, Cal Crutchlow (2ème) était celui que l’on attendait le moins. Il égale ainsi le meilleur résultat de sa carrière, résultat qu’il n’avait plus réalisé depuis 2013, sur la piste du… Sachsenring, justement.

Le natif de Coventry était confiant dès le départ, et ce même en partant depuis la 5ème ligne. « J’étais à l’aise, même sur le sec, j’avais dit à tout le monde que j’étais le 4ème pilote le plus rapide et c’était vrai. J’avais juste raté ma qualification. En étant 13ème sur la grille, je savais que la course allait être longue et c’est pourquoi j’avais choisi le pneu dur à l’avant. Une stratégie payante au regard des résultats : C’était un peu dur à gérer sur les premiers tours et je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de pilotes qui aient pris ce risque. Je savais que j’allais aller de plus en plus vite et il s’agissait surtout de rester concentré, comme à Assen. »

Puis, il a fallu changer de moto : « Je suis rentré aux stands bien trop tard et il y a un tour où je n’ai pas regardé mon pit-board. J’ai suivi ceux qui étaient devant puis j’ai rattrapé Vale et Dovi qui était en tête, et je ne pensais pas que quelqu’un puisse nous rattraper. J’aurais peut-être dû rester en piste, même sans rentrer j’aurais été dans une bonne position. »

 

« Marquez aurait aussi gagné avec ma moto »

Crutchlow a ainsi terminé 1er pilote privé au Sachsenring, ce qui ne lui était jamais arrivé cette saison. L’occasion pour le pilote LCR de louer son constructeur : « Dans le travail nous sommes de plus en plus proches de Honda. J’ai été en Malaisie pour essayer les pneus Michelin ainsi que des pièces électronique. Nous savons que nous sommes écoutés, et c’est très appréciable de savoir que mes commentaires sont entendus de la même manière que ceux de Marquez et Pedrosa. » 

Le britannique, bien qu’armé d’une RCV213V non-officielle, se dit satisfait : « Je considère que c’est une question de temps avant que nous n’utilisions les éléments des pilotes d’usine, mais il n’y a pas tant de différences avec eux, nous parlons là de petites choses. Si Marquez avait roulé avec ma moto, il aurait gagné aussi. Beaucoup de gens croient que dans ce championnat, il suffit d’utiliser une moto d’usine pour que tout aille bien. Ce n’est pas le cas. »

Il s’agit du 10ème podium de la carrière MotoGP de Cal, le second avec Honda. Au classement général, il a doublé son capital de points et pointe désormais au 14ème rang, quatre de mieux qu’au soir du Grand Prix des Pays-Bas. Il n’a plus que 2 unités de retard sur l’australien Jack Miller, avec qui il se dispute la place de 1er pilote Honda privé.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *