Pour C. Pernat, la « crise » Lorenzo s'explique aussi par son départ de Yamaha



Observateur hors pair de la planète MotoGP, Carlo Pernat n’est pas un adepte de la langue de bois. Interrogé à propos de la situation actuelle de Jorge Lorenzo, l’italien pense avoir un élément de réponse et a fait usage de son honnêteté à ce sujet.

Avec 7 points marqués sur les 3 derniers Grands Prix, Jorge Lorenzo est indubitablement dans l’une des phases les plus compliquées de sa carrière. Jamais, au cours de ses 8 années passées en MotoGP, il ne s’était montré autant en difficulté face à ses adversaires. Ainsi, certains n’hésitent pas à parler (à juste titre ?) de « crise » du côté du majorquin.

Les hypothèses permettant de l’expliquer déferlent sur la toile et dans les journaux. Pour Carlo Pernat, l’une des raisons de la défaillance du pilote Yamaha trouve ses racines dans ce qu’il s’est passé mi-avril : sa signature chez Ducati pour les saisons 2017 et 2018. Se serait-il, en décidant si tôt de rejoindre les Rouges, mis un lourd handicap dans la conquête du titre de Champion du Monde 2016 ?

 

« De la confusion dans l’équipe Yamaha »

« Je pense que derrière cette crise du pilote espagnol il y a aussi le comportement de son équipe, explique PernatJorge a signé pour deux ans chez Ducati, et ce dès le début du championnat. Certes , il a essayé d’apporter des membres de son équipe avec lui et les discussions ont été nombreuses. Mais le résultat final est que personne, pas même Forcada, ne va le suivre dans sa prochaine aventure. »

« Tous sont des professionnels, poursuit-il, mais travailler avec un pilote que vous êtes déjà sûrs de ne pas suivre la saison prochaine vous retire de la stimulation. Serait-ce donc un problème de motivation dans son box ? Ensuite, je pense que ses techniciens parlent déjà avec Viñales, qui sera le nouveau pilote à la place de Lorenzo en 2017, tout comme lui discute d’ailleurs avec l’ingénieur Dall’Igna. Je crois que tout cela provoque de la confusion dans l’équipe Yamaha. »

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *