Pour 2017, Jorge Navarro pense aussi au Moto2



Dauphin de Brad Binder sur le mondial Moto3, Jorge Navarro pourrait bien accompagner le sud-africain la saison prochaine en catégorie Moto2. C’est en tout cas ce qu’il a laissé entendre à nos confrères de Speedweek. 

Actuel 2ème du Championnat du Monde, Jorge Navarro croit fermement à ses chances de titre malgré les 47 points de retard qu’il accuse sur Binder à la mi-saison. Blessé à l’entraînement, forfait à Assen et de retour au Sachsenring (où il termine courageusement 8ème), l’espagnol a remporté en 2016 sa première victoire. C’était lors du Grand Prix de Catalogne, le 36ème de la carrière d’un homme dont les débuts internationaux datent de septembre 2012 (Aragon), même si sa première saison complète n’a été effectuée qu’en 2015.

À 20 ans, le valencien fait partie des espoirs de la vitesse hispanique. S’il parvient à décrocher le sacre en Moto3, il serait logique que Navarro grimpe immédiatement en catégorie Moto2 à l’image de ses 4 prédéceseurs (Sandro Cortese, Maverick Viñales, Alex Marquez & Danny Kent). Mais s’il venait à finir second, troisième ou plus, prolongerait-il l’aventure 250cc d’une année supplémentaire afin d’aller chercher le titre ?

 

« Tout est encore incertain »

A priori, le pilote Honda pencherait plutôt pour un passage à la cylindrée supérieure. « Je ne sais pas dans quelle équipe je serais en 2017, a-t-il expliqué. Il est encore très tôt pour en parler. Dans la catégorie MotoGP tout est allé très vite, mais en Moto3 les choses se passent plus lentement. Pour être honnête mon objectif pour l’année prochaine est de faire un pas en avant, donc d’aller en Moto2 ».

Quant aux propositions qui s’offrent à lui, le natif de La Pobla de Vallbona ne veut rien en dire : « À l’heure actuelle tout est encore incertain. Je prendrais ma décision une fois que j’aurais suffisamment de temps pour me détendre et y réfléchir. Grimper en Moto2 fait partie de mes options pour la prochaine saison. »

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *