Andrea Iannone : « Rossi est le meilleur pilote du monde »



Auteur du record du tour lors des essais en Autriche, Andrea Iannone part serein en vacances. Avant de faire ses valises, le pilote Ducati s’est confié à nos confrères de SpeedWeek et certains passages de son entretien méritent d’être partagés.

Cinquième lors des 2 derniers Grands Prix aux Pays-Bas et en Allemagne, Andrea Iannone n’est plus qu’à 2 points de la 7ème place d’Hector Barbera. En dépassant l’espagnol, il deviendrait le meilleur pilote Ducati au classement malgré ses 4 abandons. Et avant de s’accorder quelques jours de repos, le transalpin a mis un point d’honneur à réaliser le meilleur temps absolu des tests organisés sur le Circuit de Spielberg, avec une moyenne au tour record (187.1 km/h).

Notamment questionné sur la relève de la vitesse italienne, Andrea déclare : « Nous avons vraiment de bons pilotes, nous nous améliorons d’année en année. Une étape importante a été franchie, parce qu’en Moto3 beaucoup de pilotes italiens ont significativement progressé. C’est important pour l’Italie et également pour moi, parce que je crois en quelques-uns de ces gars et je suis très heureux quand ils se battent devant. Trois ou quatre années plus tôt, nous étions dans une situation très délicate. »

 

« Je serai bientôt au sommet »

Parmi les ténors de la petite catégorie, beaucoup proviennent de la VR46 Riders Academy. Cela n’a-t-il pas donné des idées à The Maniac Joe ? « Pour l’instant je dois me concentrer sur moi-même, il serait trop tôt de commencer à promouvoir de futurs talents. Dans l’avenir je ne sais pas, mais pour le moment j’ai d’autres priorités. Il est très important de continuer à travailler. Dans le futur, je veux gagner. Je serai bientôt au sommet de la catégorie MotoGP et je veux me battre pour le titre. »

Autre déclaration intéressante — et nous en resterons là — que celle concernant son avis sur un certain Valentino Rossi, ses performances et sa popularité. « Il est très fort, commente-t-il. Je pense qu’il est le meilleur pilote du monde et il a de nombreux fans. Il est l’un de mes amis, je parle souvent avec et c’est important pour moi d’avoir une bonne relation avec lui. Dans le passé, je m’entraînais régulièrement avec lui au ranch. Maintenant c’est plus rare, parce que j’ai beaucoup de rendez-vous et de travail après les courses, alors je ne peux pas voyager de Vasto à Tavullia. Je pense qu’il est un très bon exemple pour les pilotes italiens, et également pour moi. »

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *