Stefan Bradl confirme, il va quitter la catégorie MotoGP



Nous vous en parlions depuis le début du mois, cela ne fait désormais plus aucun doute : Stefan Bradl ne sera plus pilote MotoGP en 2017. L’allemand a confirmé l’information à ses compatriotes de SpeedWeek.

Dès les premiers jours de l’été, Stefan Bradl n’avait pas caché son envie de quitter la catégorie reine faute de pouvoir y trouver un guidon compétitif. Au Sachsenring, en marge de son GP national, le bruit courrait que l’allemand avait finalement refusé l’ultime proposition qui s’offrait à lui : celle de l’équipe privée Ducati Avintia. Il ne manquait plus que sa confirmation.

« Je ne roulerai plus en Grands Prix l’année prochaine » : ces 9 mots, prononcés par le principal intéressé, l’envoient donc vers de nouveaux horizons. « J’apprécie vraiment les efforts faits par le team Avintia, qui n’a cessé d’améliorer son offre… mais certains détails ne me convenaient pas, alors nous ne sommes pas parvenus à un accord » s’est-il justifié. Comme nous le précisions la semaine dernière, Loris Baz aurait donc l’occasion de prolonger au sein de son équipe.

 

Direction le WSBK

Lassé de ne pouvoir se battre parmi les meilleurs, le pilote Aprilia serait en passe de rejoindre le Championnat du Monde Superbike. De nombreuses machines capables de jouer la gagne y sont encore disponibles, dont une CBR à laquelle il donnerait priorité. En rejoignant l’équipe officielle Honda à la place du néerlandais Michael van der Mark, Bradl se retrouverait dans le box de l’un de ses anciens rivaux puisqu’il aurait pour coéquipier l’américain Nicky Hayden.

Actuel 15ème au classement général de la catégorie reine, Stefan aura passé 5 années et obtenu une 2ème place comme meilleur résultat (Laguna Seca 2013 avec Honda LCR). Champion du Monde Moto2 en 2011, il compte à son palmarès un total de 7 victoires de Grands Prix pour 19 podiums. Son compatriote Jonas Folger, futur pilote Tech3, sera le seul allemand sur la grille de départ MotoGP en 2017.

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *