#Suzuka8Hours, Course : Yamaha Factory double la mise



Dominatrice lors des qualifications, l’équipe Yamaha Factory Racing a remporté la 39ème édition des 8 Heures de Suzuka en 218 tours. La marque au diapason, déjà triomphatrice en 2015, se succède à elle-même pour la première fois depuis 1987-88.

Le meilleur départ est pris par Ryuichi Kiyonari et la Suzuki #17 (Team Kagayama), mais trois de ses rivaux lui emboîtent rapidement le pas : Katsuyuki Nakasuga (Yamaha Factory #21), Takuya Tsuda (Suzuki Yoshimura #12) et Dominique Aegerter (Honda F.C.C. TSR #5). Ce-dernier va malheureusement s’éliminer dès les premiers tours en partant à la faute.

Le duo Team Kagayama-Yamaha Factory prend ses distances avec la Suzuki #12, tandis que Takumi Takahashi fait le forcing pour revenir au guidon de la Honda #634 du Musashi Racing Team Harc-Pro. Sentant la menace, Nakasuga prend quelques longueurs d’avance et profite d’un passage aux stands difficile pour la GSX-R afin de donner le relais à un Alex Lowes désormais seul en tête.

Derrière, le GMT94 perd gros d’entrée de jeu étant donné que David Checa est contraint de ramener sa Yamaha aux stands suite à un problème à la roue arrière. Quelques minutes plus tard, c’est au tour du SERT #1 de subir un coup dur en étant pénalisé pour un départ anticipé. La même sanction est appliquée à la Suzuki #50 du Team April Moto Motor Events en tête du Championnat du Monde.

Le Suzuki Endurance Racing Team n’en est pas à sa dernière mésaventure puisque Vincent Philippe va chuter. Devant, la Suzuki #17 perd définitivement le contact avec la Yamaha #21 suite à une crevaison. La 2ème place est alors occupée par Nicky Hayden et sa Honda #634, mais la machine tombe en panne et l’américain cède sa place à Leon Haslam (Kawasaki Team Green #87).

L’équipage Yamaha Factory enchaîne les tours rapides et ne cesse d’augmenter son avance, alors que la R1 de l’Austria Racing Team #7 se maintient aux avant-postes. Le Team Green et Yoshimura se disputent le podium durant de nombreuses minutes, multipliant les passe d’armes entre des hommes tels qu’Haslam, Tsuda ou encore Noriyuki Haga. Pendant ce temps, les ennuis mécaniques continuent et touchent cette fois-ci la Kawasaki SRC #11, qui faisait jusque-là une très bonne opération au général.

Solide, le trio du Yamaha Factory Racing Team #21 est le seul à ne commettre aucune erreur et met même un tour au second. Après 218 boucles effectuées, Alex Lowes passe l’arrivée en grand vainqueur des 8 Heures de Suzuka. Il s’agit par ailleurs du 2ème succès de Pol Espargaro et Katsuyuki Nakasuga. Neuvième en 2015, le Kawasaki Team Green #87 s’offre un podium de prestige devant le Yoshimura Shell Advance et sa Suzuki #12.

Un top-3 100% Bridgestone puisque la première machine équipée de Pirelli, celle du Yamaha Austria Racing Team, termine 4ème. Belle prestation du Suzuki MotoMap Supply #32 qui complète le top-5. Les Verts placent deux ZX10R dans les 10 premiers grâce à la #01 de l’EVA RT Test-Type 01 Trick Star, 7ème après qu’Erwan Nigon se soit fait doubler par le Team Kagayama dans les dernières minutes.  

Le premier équipage tricolore est 12ème et, à la surprise générale, c’est celui du Team R2CL #2. En dépit de tous les problèmes rencontrés le GMT94 se classe 14ème derrière la #111 du Honda Endurance Racing. Quant à la meilleure machine non-japonaise, elle termine 16ème par l’intermédiaire du BMW Team Tras #135. La S1000RR du Rosetta Motorrad39 était en mesure de faire mieux mais un accident de Lukas Pesek dans la dernière heure en a décidé autrement.

Parvenu à remonter 18ème au prix d’un ultime effort, le F.C.C TSR conserve une chance d’être titré Champion du Monde en mettant le Team April Moto Motor Events juste derrière. Maigre consolation pour une structure qui terminait 2ème l’an dernier. Même le SERT, revenu 24ème, a encore mathématiquement de quoi pouvoir espérer. Au total, près de 10 équipes peuvent monter sur le trône de l’Endurance World Championship. La finale aura lieu à Oschersleben (Allemagne) le 27 août prochain pour une course de 8 Heures.

 

Classement des 8 Heures de Suzuka (top-20) :

1. Yamaha #21 – Factory Racing Team (Nakasuga/Espargaro/Lowes)
2. Kawasaki #87 – Team Green (Yanagawa/Haslam/Watanabe) +2’17.883
3. Suzuki #12 – Yoshimura Shell Advance (Tsuda/Brookes/Haga) +1 tour
4. Yamaha #7 – Austria Racing Team (Parkes/Nozane/Fujita) +4 tours
5. Suzuki #32 – MotoMap Supply (Waters/Aoki/Konno) +4 tours
6. Suzuki #17 – Team Kagayama (Kagayama/Uramoto/Kiyonari) +5 tours
7. Kawasaki #01 – EVA RT Test Type-01 Trick Star (Deguchi/Izutsu/Nigon) +5 tours
8. Honda #22 – SatuHATI Team Asia (Zaidi/Pratama) +6 tours
9. Honda #18 – Mistresa with ATS (Nakatsuhara/Kobayashi/Sekiguchi)
10. Honda #090 – AU&Teluru Kohara Racing Team (Cudlin/Ohkubo/Akiyoshi) +6 tours
11. Honda #104 – Toho Racing (Rea/Yamaguchi/Wilairot) +7 tours
12. Suzuki #2 – Team R2CL (Morris/Suchet) +8 tours
13. Honda #111 – Endurance Racing (Da Costa/Gimbert/Foray) +8 tours
14. Yamaha #94 – GMT 94 (Checa/Canepa/Mahias) +8 tours
15. Kawasaki #8 – Team Bolliger Switzerland (Saiger/Savary/Vizziello) +9 tours
16. BMW #135 – Team TrasHP (Kodama/Katahira/Johnson) +9 tours
17. BMW #9 – Team Motorrad Rennsport (Teramoto/Vallcaneras/Soma) +10 tours
18. Honda #5 – FCC TSR (Jacobsen/Aegerter/Watanabe) +10 tours
19. Suzuki #50 – Team April Moto Motors Event (Black/Fastre/Cudlin) +10 tours
20. Honda #96 – Team Frontier (Tokudome/Iwata/Koyama) +10 tours

 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *