Johann Zarco : tout est sous contrôle !



Lorsque le 4 mars, Johann Zarco clôturait le test de Jerez à la quatorzième position, sous leur casque, quelques-uns de ses adversaires devaient avoir le sourire.

En difficulté et en proie aux doutes, le Français lui-même craignait de ne pas pouvoir confirmer son titre de Champion du monde acquis la saison précédente avec bravoure.

Pourtant, la machine s’est progressivement mise en route et les résultats ont commencé à s’enchaîner.

Désormais en tête du classement général avec 25 points d’avance et avec un contrat chez Tech3 en poche pour la saison prochaine, le Français ne baisse pas pour autant sa garde.

Mais cette fois, la pression est passée dans le camps adverse et on en veut pour preuve l’interview de Sito Pons dans laquelle il exhortait Alex Rins, son pilote, à faire du français son obsession (lire ici) !

Johann Zarco ne soigne ni sa comm, ni son look mais travaille inlassablement là où la différence se fait…sur son pilotage.

Zarco a compris que son titre serait compliqué à défendre, a réagi en conséquence et est devenu un Champion et lorsqu’on dit Champion, on pense bien entendu à ses statistiques mais surtout à sa manière d’avoir placé le Championnat sous son contrôle, d’en être devenu le patron absolu.

A ce sujet, on se remémorera également les propos de Brad Binder (lire ici) qui récemment déclarait : « Zarco fait partie de ces pilotes que je vois comme des exemples. Tout semble évident pour lui, il a tout sous contrôle. Je voudrais être comme lui le jour où je passerai en Moto2 » …ça laisse rêveur !          

Johann Zarco : « J’étais conscient du fait que confirmer mon titre serait une entreprise compliquée, surtout après le test de Jerez qui avait été très difficile pour moi. Et puis, lors des premières courses, je ne me voyais pas aussi fort que je l’étais l’année dernière, mais cela fait partie de notre travail.

Cela signifie que nous devons apprécier combien il est difficile de se battre pour le championnat, étant donné que tout le monde veut le gagner. Voilà pourquoi il est toujours difficile et très intéressant en même temps, quand vous commencez à comprendre cela. C’est un plaisir de comprendre cette difficulté et plus encore d’essayer de trouver la solution pour être plus fort.

Maintenant, je me sens bien et je suis heureux d’être en tête du classement. Ceci est très important dans la lutte pour le championnat. Je suis à l’aise sur la moto et j’ai le mental pour pousser à 100%. Nous avons accompli un grand pas, mais nous ne sommes qu’à mi-chemin et nous devons être très concentrés pour la deuxième moitié de la campagne ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *