#CzeschGP, MotoGP, FP2 : Un Marquez en mode miraculé met tout le monde d'accord !



La première session de ce dixième rendez-vous de la saison avait été l’occasion pour les pilotes Ducati de démontrer que leur succès du Red Bull ring n’était pas dû au hasard et qu’ils pourraient confirmer leur bonne tenue sur une piste d’un tout autre type.  

Et c’est-ce que Iannone faisait en s’emparant du meilleur temps au nez et à la barbe des pilotes Yamaha qui, pourtant, dispose de la machine censée s’adapter le mieux à la piste tchèque. 

On attendait donc la seconde session pour voir qui serait en mesure de réagir et qui pourrait venir défier la Desmosedici GP. 

Et à la surprise générale, ce n’est ni Lorenzo, ni Rossi, ceux qu’on attendait avec certitude, mais bien celui qu’en revanche on n’attendait pas…Marc Marquez. 

Après, vous direz qu’on doit toujours s’attendre à voir Marquez surgir de sa boîte mais ce matin, il pointait tout de même à huit dixièmes. On signale que Marquez dispose d’un nouveau carénage avant avec une prise d’air différente.  

Mais si l’actuel leader du Championnat s’est emparé du meilleur chrono provisoire, il doit également se rappeler qu’il a également manqué de finir au bac. En effet, au tiers de la séance, il ne devait qu’à sa dextérité et son genou gauche le bonheur d’être resté sur la piste. Un rattrapage dont il a l’habitude mais là, c’était vraiment très chaud !  

Il devance Andrea Iannone qui, en fin de séance, a su se rapprocher à 104 millièmes et Jorge Lorenzo qui lui pointe à 137 millièmes. Ce sont les trois seuls pilotes à avoir su passer sous la barre des 1.56. 

Derrière, on retrouve Hector Barbera qui, une fois de plus, réalise une très belle session sur une machine qui, rappelons-le, en est à sa troisième saison.  

Valentino Rossi complète le top5 à 334 millièmes de Marquez. L’italien a longtemps mené la séance et il sera intéressant de voir avec quel type de pneu il a travaillé car on l’a senti incapable de fournir le dernier petit effort, surtout dans le troisième secteur. Dovizioso, Aleix Espargaro, Bradley Smith, Maverick Viñales et Dani Pedrosa clôturent le top10.  

La descente aux enfers semble décidément ne pas vouloir lâcher Dani Pedrosa qui, cet après-midi, pointe à 822 millièmes de son équipier.  

Loris Baz, quant à lui, effectue de gros progrès puisqu’il remonte à la douzième place.        

Stay tuned! 

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *