#CzechGP, Moto2 QP : Zarco prend la pole et sauve Rins



S’il était un pilote qui figurait parmi les déceptions de ce début de weekend, c’était bien Alex Rins qui n’avait encore pu faire mieux que la dix-septième position lors des séances d’essais libres.

L’espagnol se devait donc de réagir qu’il ne voulait pas voir Zarco s’envoler vers un titre qui lui serait désormais inaccessible.

Lorenzo Baldassarri lui, en revanche, semblait sur du velours même si, ce matin, sa chute avait déjà sonné comme un avertissement sans frais puisque malgré sa chute, il conservait la tête de la FP3.

Pour Lowes, les choses sont encore plus claires pour Rins car avec 55 points de retard et en devant composer avec un zarco dans cette forme-là, la mission s’annonce presque impossible. Hors de question donc pour lui de passer à côté de sa qualification après des séances libres où on sentait tout de même que ses résultats n’étaient pas à la hauteur de son potentiel.

Johann Zarco n’a pas disputé une grande FP3 mais avait régné en maître lors de la FP2. Son objectif était bien entendu la pole position.

Tom Lüthi aussi semblait avoir le potentiel pour briguer la pole mais comme Baldassarri, le suisse avait déjà connu une alerte ce matin lorsqu’il avait envoyé sa machine par dessus les balustrades.

Côté outsiders, on pouvait penser à des garçons comme Marquez ou Nakagami puisque tour à tour, ils avaient su se montrer aux avant-postes.

Et c’est justement le frère Marquez qui animait les débats et qui, dès la septième minute, prenait la pole provisoire qu’il allait garder jusqu’à la 49ème minute, moment où Johann Zarco venait le déloger.

La joie n’était toutefois que de courte durée pour le Français puisque deux minutes plus tard, c’est Lowes qui en faisait de même avec lui. Ceci dit, dans son avant-dernière boucle, Zarco se crachait dans les mains et arrêtait le chrono de référence de la session sur 2.01.581. Lowes s’accrochait mais échouait à 33 millièmes du poleman.

Malheureusement pour Zarco, dans son tour rapide, il emmenait également Rins qu’il remontait des profondeurs du classement. L’Espagnol se sauve donc provisoirement en prenant une inespérée septième place.

Alex Marquez termine finalement à une excellente et Ô combien surprenante troisième place, sa meilleure qualification en catégorie intermédiaire.

Nakagami est quatrième et c’est Tomas Lüthi qui rend la cinquième place.

On soulignera que les deux favoris ayant chuté ce matin n’avaient visiblement pas retenu la leçon car Baldassarri comme Lüthi ont encore chuté en catégorie intermédiaire.

Lüthi a été transporté en civière et vient même d’être héliporté vers l’hôpital le plus proche après un high-side d’une rare violence. Il s’agirait toutefois simplement d’une visite de contrôle.

Baldassarri lui ne s’est pas blessé mais en revanche, il paye sa chute au prix fort puisqu’il s’élancera de la vingtième position.

Morbidelli est sixième, Kent huitième, Folger est neuvième tandis que Simone Corsi et de retour dans le top 10. Xavier Siméon est vingt-cinquième.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *