#CzechGP, Loris Baz (course) : meilleure performance MotoGP égalée



Quatrième à Brno, Loris Baz a égalé la meilleure performance de sa carrière en MotoGP. Une juste récompense pour le français, qui voit enfin la lumière au bout du tunnel après plusieurs semaines compliquées.

Contraint à l’abandon au Qatar, en Argentine et en Italie, Loris Baz a connu un début de saison 2016 des plus difficiles. Rapide au guidon de sa Desmosedici, le tricolore ne cessait de jouer de malchance et se trouvait ainsi dans l’impossibilité de concrétiser et montrer de quoi il est capable. Fracturé à plusieurs endroits suite à sa chute au Mugello, il a même dû faire l’impasse sur les Grands Prix de Catalogne et des Pays-Bas.

De retour en Allemagne, il a poursuivi sa convalescence tout en terminant 17ème au Sachsenring avant de prendre les points de la 13ème place en Autriche. « Je quitte le circuit heureux et c’est vraiment bon pour le moral » déclarait-il au soir du Red Bull Ring, alors que sa situation physique s’améliorait parallèlement à la trouvaille de meilleures sensations sur sa Ducati.

 

Le bond en avant tant attendu

Qualifié 17ème en République-Tchèque, Loris fait partie de ceux qui ont choisi de chausser leurs machines des gommes durs. « Comme je pèse beaucoup plus lourd que d’autres je dois rouler avec des pneus plus durs, explique-t-il. Avant la course nous avons décidé de mettre les durs et c’était ce qui me semblait être juste. Vous ne pouvez jamais être sûrs de si c’est une bonne décision ou non sans savoir s’il va pleuvoir. »

Ce fut finalement la bonne. Pointé 17ème à l’issue des premières boucles, le héros de Sallanches s’est ensuite payé la quasi-totalité du plateau MotoGP. De Dani Pedrosa à Jorge Lorenzo en passant par Maverick Viñales, Pol Espargaro ou encore Andrea Iannone, Loris a passé en revue une dizaine des pilotes les plus véloces de la planète. Il termine finalement 4ème au prix d’un ultime dépassement sur son coéquipier Hector Barbera dans l’avant-dernier tour.

« Nous avons remonté petit à petit et il ne nous en a pas manqué beaucoup pour arriver encore plus haut, déclare le français à l’arrivée. Je pense que nous avons manqué d’expérience avec ce pneu, la moto était un peu difficile et j’ai eu du mal à dépasser. Et d’ajouter : Je suis très heureux et c’est la meilleure façon de remercier l’équipe pour le contrat de l’année prochaine. En outre, nous avions hâte de faire une bonne course afin de pouvoir la dédier à Luis Salom. »

La piste de Brno, Baz la connaissait bien pour y avoir décroché son premier podium en Championnat du Monde Superbike en 2012 avec Kawasaki. Quatre ans plus tard, il y a égalé la meilleure performance de sa carrière MotoGP après l’épreuve de Misano 2015. Désormais 20ème du classement général, il est revenu à 18 longueurs de la 14ème place occupée par Jack Miller. Doté de 24 points, Bazooka n’est plus qu’à 4 unités de son total enregistré en 2015.


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *