#BritishGP : s'il pleut, s'il pleut bergère…Bibendum sera bien équipé !



A Brno, Michelin avait connu un nouveau weekend difficile avec des pneus trop tendres pour les conditions de piste et des images effrayantes qui marquent les esprits lorsqu’on appercevait le pneu d’Andrea Iannone en lambeaux.

Le clan Ducati, décimé par un mauvais choix de pneu, avait vite fait de mettre tous les maux sur le dos d’un pauvre Bibendum pour qui le poids des images trompeuses semblaient dur à porter.

Pourtant, plusieurs personnes dont Livio Suppo mais ussi le belge Didier de Radiguès (lire ici), venaient à son secours.

Pour eux, tout était question de choix et de circonstances compliquées car comme ils le rappelaient le choix pour tenir toute la course existait bel et bien et la victoire de Crutchlow (Hard à l’avant et à l’arrière), doublée à la seconde place de Rossi (soft à l’avant et hard à l’arrière) le démontraient à suffisance.

Le reproche majeur adressé par les perdants consistait avant tout à fustiger l’absence de pneu pluie intermédiaire alors, pour contenter tout le monde et calmer la tempête, Michelin a décidé de proposer trois versions versions de son pneu pluie avant avec l’extra soft (bande bleu clair), le soft (bande bleue) et le medium (sans marquage). Pour l’arrière, les pilotes auront le choix entre la version soft (bande bleue) et la version hard (sans identification).

Et si la météo est changeante, Michelin proposera sa version intermédiaire le Le Michelin Power Inter (bande argentée).

Bon, on sait que si l’herbe est si verte au pays de Sa Majesté, ce n’est pas dû qu’à l’habileté de ses jardiniers mais pourtant, il y fait parfois beau et sec et c’est pourquoi Michelin a tout de même amené ses pneus pour piste sèche.

Michelin nous résume d’abord la situation « Avec 5,902 km et 18 virages des enchaînements rythmés et des courbes rapides ce circuit est le plus long de la saison MotoGP et l’un des plus rapides. En raison du profil du tracé et de l’abrasivité moyenne de l’enrobé, la longévité du pneu sera un facteur clé ce week-end, et avec de nombreuses lignes droites et des zones de forts freinages, la stabilité de l’avant en sera un autre. Tous ces éléments, combinés à la situation géographique septentrionale de Silverstone seul Assen est encore plus au Nord font que la gamme de pneus Michelin a été sélectionnée pour couvrir toutes les éventualités, y compris météorologiques ».

Les versions nomminées sont…à l’avant soft (bande blanche), medium (sans

identification) et hard (bande jaune). Et à l’arrière…avec des gommes développées tout spécifiquement pour Silverstone et ses 10 virages à droite. Les pneus arrière, au design asymétrique avec une épaule droite renforcée et un côté gauche plus tendre pour une mise en régime rapide sur les 8 virages à gauche, sont proposés en soft (bande blanche) et medium (pas de marquage).

Piero Taramasso – « Silverstone est l’une des courses les plus difficiles à appréhender pour nous car on ne sait jamais quelle météo il fera en Angleterre. Le circuit est très exposé alors il peut pleuvoir, il peut faire froid, y a voir du vent… Et si le soleil brille, la température de la piste peut grimper très haut. Silverstone est un circuit technique avec une vitesse moyenne élevée et beaucoup de courbes rapides. On doit donc proposer des pneumatiques capables de supporter toutes ces contraintes, techniques et météorologiques. Nous apportons des gommes arrière que nous pensons adaptées à ce tracé, associées à la construction si efficace sur le sec à Brno avec laquelle Marc Marquez et Jorge Lorenzo ont amélioré le record du circuit. On sait qu’elles seront performantes sur cette piste. Après les conditions maussades que nous avons connues ces derniers temps, on aimerait que le temps soit clément tout le week-end à Silverstone. »

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le graphique de l’évolution météo ressemble à ça.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *