#BritishGP, MotoGP, FP4, QP1 et 2 : Crutchlow remet le couvert. Rossi sort gagnant



Si les trois premières séances d’essais libres avaient toutes été placées sous le signe d’une piste sèche et que les prévisions météorologiques annoncent une course sèche pour demain, la pluie ne pouvait décemment pas s’offrir le luxe de ne pas intervenir aux pays de Sa Majesté !

Et quant à faire son apparition, autant que cela soit au moment où les choses comptent vraiment…la qualification par exemple !

On tirait les quelques premiers enseignements des 30 dernières minutes d’essais libres avec dans un premier temps, la domination confirmée de Iannone.

Toutefois, à la sortie des stands pour le deuxième run, c’est Dani Pedrosa qui prenait le meilleur temps sur une piste qui séchait légèrement avant que son équipier vienne le déloger à une minute du terme.

Mais on en restait pas là puisque Crutchlow améliorait le chrono de Marquez, que Dovizioso en faisait de même avec celui de Crutchlow et que finalement c’est Marquez qui venait mettre tout ce beau monde d’accord.   

Valentino Rossi concluait à la sixième place tandis que Lorenzo, mieux dans ce genre de condition, prenait la septième place.

Les pilotes qui n’avaient pas réussi à se qualifier pour la Q1 soufflaient dix minutes et on repartait pour 15 minutes de qualification.

Nouveau coup de théâtre puisqu’alors que les pilotes allaient s’élancer en sachant que la piste allait sécher rapidement, il recommençait à tomber des gouttes. Une petite pluie mais suffisante pour mouiller à nouveau la piste.

Si les britanniques s’en donnaient à cœur joie sur leurs propres terres, il faut surtout souligner la témérité d’Alex Lowes qui, pour ses premiers pas en catégorie reine, animait la séance en étant le premier à s’emparer du meilleur temps provisoire.

Il repartait encore à l’attaque à 5 minutes du terme et prenait la seconde place mais ça ne suffisait pas pour venir à bout d’Eugène Laverty et Jack Miller qui prenaient le meilleur chrono de la journée.

On regrettera tout de même que Loris Baz soit passé à côté de la montre en or pour 21 millièmes de seconde.

La nouvelle pause de dix minutes séparant la Q1 et la Q2 voyait la pluie redoubler d’intensité et c’est dans des conditions extrêmement délicates que les pilotes s’élançaient pour les 15 dernières minutes de la journée.

Jorge Lorenzo était le premier à mener la session et il restait en tête pendant 6 ou 7 minutes. On sentait que la pluie allait encore s’intensifier et c’est probablement grâce à son expérience du climat 100% british que Cal Crutchlow comprenait que c’était le moment de prendre tous les risques.

Il coupait alors la ligne avec plus de trois secondes d’avance et signait un chrono que personne n’arriverait plus à battre.

Ils étaient plusieurs encore à tenter leur chance mais si Rossi et Marquez améliorait leur chrono, ils étaient nombreux à partir à la faute. Miller d’abord, Marquez, Dovizioso et finalement Laverty alors qu’il pointait en tête au second secteur.

Deux semaines après avoir remporté le GP de Brno, Cal Crutchlow signe donc la pole chez lui, à la maison…magnifique !

Derrière lui, Rossi sort vainqueur de la lutte l’opposant à Marquez, cinquième et Lorenzo neuvième.

Laverty est sixième, Redding septième et Iannone, dominateur sur le sec, huitième.       

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *