#SanMarinoGP, Moto2, course : un grand Baldassarri vient à bout d’un grand Rins !



Alors que Zarco prenait le meilleur départ, Takaaki Nakagami tentait de lui faire les freins au premier virage. Il se montrait toutefois beaucoup trop optimiste, perdait plusieurs places et gênait considérablement Lüthi qui devait couper la piste comme Marquez la semaine dernière.

Le suisse reprenait la piste en troisième position derrière Baldassarri second et Zarco premier.

Dans la seconde boucle Lüthi se faisait passer par Morbidelli et se trouvait sous la menace directe de Rins et Lowes.

Pasini quittait la course au virage numéro 4 alors que Siméon et Pons n’avaient pas été plus loin que le second virage.  

Nakagami quant à lui revenait progressivement grâce à une passe d’arme magnifique entre les hommes de tête dont Morbidelli sortait vainqueur et Zarco grand perdant puisqu’il se retrouvait cinquième devant Lowes et Nakagami mais derrière Rins.

Les choses ne s’arrangeaient pas pour Zarco qui se faisait décramponner par Lowes et manquait même de s’accrocher avec Nakagami.

En tête, Rins retrouvait tout son lustre et prenait la direction des opérations. Après trois tours, il s’offrait 1,2 seconde d’avance sur ses adversaires.

Johann Zarco reprenait enfin ses esprits après la tempête dans laquelle la lutte pour la première place l’avait plongé.

Baldassarri donnait tout pour effectuer la jonction avec un Rins survolté mais malgré des partiels encourageants, l’écart augmentait encore légèrement au tour suivant puisque l’Espagnol signait le nouveau record du tour.

Pendant ce temps, Johann Zarco n’affichait pas des chronos très rassurants et voyait une fois de plus Nakagami revenir sur lui qui le passait d’ailleurs dans la foulée.

Rins portait son avantage à 1,754 seconde sur Baldassarri qui semblait impuissant à répliquer bien que lui-même était occupé à creuser le trou sur Morbidelli qui nous offrait une bagarre somptueuse avec Lowes.

Nakagami qui guettait la bonne opération, profitait des chamailleries entre Lowes et Morbidelli pour prendre la troisième place.

Pendant ce temps, Lowes commettait une nouvelle erreur et quittait définitivement la course.

Rins voyait son cavalier seul menacé par Baldassarri qui revenait à une seconde pendant que Zarco, de son côté, reprenait du poil de la bête et reprenait la tête du groupe de chasse (4ème).

Folger, remonté au septième rang, commettait une erreur à 11 boucles de l’arrivée et perdait une place au profit de Syahrin.

Pendant ce temps, à la mi-course, Rins voyait revenir Baldassarri à 8 dixièmes. Les deux hommes comptaient près de trois secondes d’avance sur Nakagami qui lui-même comptait près de trois secondes d’avance sur Zarco.

A six boucles de l’arrivée, l’Italien ne pointait plus qu’à 385 millièmes de l’espagnol et il effectuait d’ailleurs la jonction le tour suivant.

Lorenzo Baldassarri passait Rins à deux boucles de l’arrivée et semblait en mesure de prendre le meilleur face à ses supporteurs, lui qui habite toujours à Viserba, à quelques encablures du circuit.    

Rins essayait le tout pour le tout dans la dernière boucle mais se loupait en raison, précisions-le, d’une défense de position remarquable de la part de Baldassarri et devait donc se contenter de la seconde position.

Malgré tout, si on se réjouit de célébrer la victoire de Baldassarri, sa première dans la catégorie, on soulignera tout de même l’énorme course de Rins qui, parti huitième, a su produire la meilleure copie possible.

Nakagami termine troisième tandis que Zarco, qui limite au maximum la casse et conserve la tête du championnat pour trois petits points, termine quatrième devant Morbidelli et Lüthi.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *