Marquez : « La disparition de Luis Salom fut un terrible choc mais je ne pense pas à la mort »



Marc Marquez, c’est le feu, le spectacle et à l’instar de ses collègues de la catégorie reine, mais aussi de tous les motards que comptent cette planète, c’est un pilote qui, sur sa machine, roule sur le fil et flirte avec la mort à chaque sortie.

Chanceux à plusieurs reprises et on pense notamment à son horrible chute sans conséquence dans la ligne droite du Mugello en 2013, l’espagnol s’en est toujours bien sorti. .

D’autres, en revanche, ont eu moins de chance. C’est notamment le cas de Marco Simoncelli à Sepang ou de Luis Salom, l’année dernière, à Barcelone.

Pourtant, comme il l’a déclaré à speedweek, bien que choqué par ce tragique accident, ce n’est pas pour autant que le Champion du monde en titre a changé sa façon d’être ou son approche de son sport.

« La mort de Luis fut un terrible choc pour moi car c’était un collègue, un Espagnol et je connaissais bien sa famille. Mais je ne peux pas laisser cette pensée me préoccuper sinon je ne serais jamais monté sur une moto de course. Je ne pense pas à la mort, je le ferai quand le moment sera venu. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *