Pour Suzuki, c’est l’heure de trouver la solution



Alors que c’est ce jeudi que les hostilités reprendront au plus haut niveau, chez Suzuki, si le début de la présaison avait superbement commencé, la suite aura été nettement moins réjouissante avec un Iannone en dehors du coup à Philip Island comme à Losail.

C’est donc désormais l’heure de trouver des solutions au problème de manque de confiance en l’avant de leur pilote vedette.

Iannone n’est pas spécialement à l‘aise sur la GSX RR et on en veut pour preuve les trois chutes en trois jours de tests au Qatar.

Le chrono tourne et c’est maintenant à Hamamatsu de proposer des solutions même si, comme il l’avait signalé le dernier jour des tests, Iannone et son équipe semblent avoir trouvé un set-up intéressant en toute fin de troisième journée.    

Davide Brivio : « Je suis heureux qu’Andrea analyse la situation très honnêtement, très soigneusement car c’est aussi la manière pour résoudre le problème.

Dans l’ensemble, nous avons connu un très bon départ avec Andrea et un mauvais avec Alex [Rins], parce qu’il a chuté à Valence. Andrea se sentait bien sur la moto. Il apprécie cette moto. Il aime le châssis.

L’équilibre est positif mais maintenant nous avons encore quelques derniers détails à régler pour la rendre 100 pour cent confortable. Donc, il n’est pas encore en mesure de pousser au maximum parce qu’il n’est pas encore à 100 pour cent confortable. Nous avons encore du travail à faire. Nous verrons. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : crashnet

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *