#QatarGP, Lorenzo : « un weekend très spécial »



Même si on savait qu’il était susceptible d’aller voir ailleurs, le transfert de Jorge Lorenzo de Yamaha vers Ducati avait été un des gros coups de la saison précédentes.

Après une présaison mi-figue mi-raisin, l’espagnol, qui était attendu au tournant par ses détracteurs et comme un messie par les tifosis de la Scuderia Ducati, va désormais devoir prouver que la Desmosedici peut se battre pour autre chose qu’une victoire ou l’autre.

C’est évidemment un gros challenge qui l’attend mais comme il l’a souvent répété, la pression ne lui fait pas peur et il est prêt à l’affronter.

En guise d’amuse-bouche, c’est donc au Qatar et en prime time qu’il effectuera ses débuts en rouge. Une piste plutôt favorable (il y a signé le quatrième temps du test officiel) à sa machine et où il pourrait d’ores et déjà partager l’histoire avec Casey Stoner (Qatar 2007) s’il venait s’imposer à Losail pour sa première course sous les couleurs italiennes.      

Bien entendu, pour cela, il devra réussir à venir à bout d’un certain Maverick Viñales à qui il a laissé son guidon et qui, lui aussi, pourrait partager l’histoire avec Rossi (Afrique du Sud 2004) en remportant sa première course au guidon d’une Yamaha.

« Après le dernier test que nous avons disputé sur ce circuit il y a quelques jours, je vais aborder la première course de la saison avec confiance et optimisme. Le circuit de Losail est une piste que j’aime beaucoup et les caractéristiques de la Ducati s’y adaptent bien, donc je suis sûr que nous serons rapides dès le début. Nous devons encore trouver quelque chose pour améliorer notre rythme de course et essayer de trouver la meilleure solution au niveau des pneus en vue de cette course de 22 tours, mais en tout cas, j’arrive au Qatar en me sentant bien et avec un réel désir de bien faire. Ce sera mon premier GP sur une Ducati et donc pour moi, ce sera un week-end très spécial ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *