#QatarGP, Moto3, WUP : la piste sèche



Disputé sur une piste séchante, le warm-up Moto3 n’a pas révolutionné le week-end. Le premier Grand Prix du Qatar s’annonce des plus incertains.

Rallongé de 10 minutes suite aux annulations des séances de la veille, le warm-up s’est déroulé dans des conditions difficiles. La faute à la pluie qui s’est (encore !) invitée sur le circuit international de Losail, une petite heure avant que les pilotes ne prennent la piste. Le bitume était donc mouillé sur certains secteurs, même si cela s’est amélioré au fil des tours.

Les pilotes ont ainsi mis du temps à sortir des stands. Le meilleur chrono, réalisé par Joan Mir en 2’09.331, est à 2,5 secondes de la pole position de Joan Mir – elle-même éloignée du record du tour. Il devance le britannique John McPhee (2ème), que l’on sait à l’aise dans ces situations (souvenez-vous de son triomphe à Brno l’an dernier). 

Les conditions ont permis à certains membres du peloton de se distinguer. C’est le cas du malaisien Adam Norrodin (3ème), mais aussi de l’espagnol Marcos Ramirez (6ème) ou de l’italien Marco Bezzecchi (11ème). Pour le reste de la hiérarchie, ce n’est qu’anecdotique mais on retrouve les principaux outsiders du peloton.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *