2018 : le mondial Moto2 le plus serré de l’histoire



Seulement 9 points entre le champion (Francesco Bagnaia) de son dauphin (Miguel Oliveira) : jamais un championnat du monde Moto2 ne s’était terminé avec un écart aussi faible.

La lutte pour le titre de champion du monde Moto2 s’est résumée à un duel entre Francesco Bagnaia et Miguel Oliveira. Du début à la fin, les deux hommes ne se sont pas lâchés. L’Italien a attendu l’avant-dernier Grand Prix de la saison, en Malaisie, pour être sacré. Deux semaines plus tard, à Valencia, son adversaire portugais a conclu en beauté sa carrière dans la catégorie.

Résultat : seulement 9 points les séparent au classement général. Cela fait du championnat du monde 2018 le plus serré de l’histoire de la Moto2. Avant eux, l’édition la plus serrée avait été 2011, où Stefan Bradl avait devancé Marc Marquez de 23 unités. Quant à l’année la moins serrée, elle remonte à 2015 et la domination de Johann Zarco (118 points d’avance sur le vice-champon, Alex Rins).

Moto2, écarts entre les champions et leurs dauphins :
2010 : Toni Elias – Julian Simon = 70 points
2011 : Stefan Bradl – Marc Marquez = 23 points
2012 : Marc Marquez – Pol Espargaro = 59 points
2013 : Pol Espargaro – Scott Redding = 40 points
2014 : Esteve Rabat – Mika Kallio = 57 points
2015 : Johann Zarco – Alex Rins = 118 points
2016 : Johann Zarco – Thomas Lüthi = 42 points
2017 : Franco Morbidelli – Thomas Lüthi = 65 points
2018 : Francesco Bagnaia – Miguel Oliveira = 9 points

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *