Dovizioso et Hayden au Mugello, c’est toujours un problème de rythme



Après un long week-end de course, à Jerez et un test d’après course relativement positif (lire ici), les pilotes Ducati étaient de retour en piste, au Mugello, pour deux journées de tests en vue de la préparation du Grand Prix d’Italie qui s’y déroulera le 2 juin prochain.

Les pilotes officiels ont été rejoints par les pilotes du Test Team Michele Pirro et Franco Battaini.

Pirro, de son côté, a roulé sur la GP13 qu’il utilisera pour remplacer Ben Spies lors du Grand Prix de France (lire ici) tandis que Battaini a continué le travail sur la GP13 laboratoire.

Comme le signalait les pilotes, pour une fois, la météo était au rendez-vous et les conditions de piste se rapprochaient de celles qui devraient normalement sévir le jour de la course.

Du côté d’Andrea Dovizioso, l’Italien semblait se montrer satisfait des temps au tour mais en revanche, il soulignait une nouvelle fois des carences au niveau du rythme.      

Andrea Dovizioso : « C’était une journée et demie intéressante parce que les conditions étaient vraiment bonnes pour mener des tests en vue de la course. Il faisait très chaud, et la température, cet après-midi, était semblable à celle que nous aurons normalement ici pour le Grand Prix. Les conditions étaient donc de vraies conditions de course. Les chronos n’étaient pas mauvais, mais nous devons améliorer notre rythme. Toutefois, c’est compliqué de parler de chrono puisque nous n’avons pas vraiment de références. Cependant, je pense que cette piste est mieux adaptée aux caractéristiques de la Ducati ».

Du côté de Nicky Hayden, l’Américain se réjouissait d’avoir pu essayer certaines choses qu’il aurait aimé pouvoir tester pendant les trois premières courses de la saison.

Nicky Hayden : « Je n’étais pas sûr de ma condition physique, mais mon poignet était en fait un peu mieux qu’à Jerez. Nous n’avons pas réalisé beaucoup de tours, mais pour la première fois depuis longtemps, nous avons eu un très beau temps ici au Mugello. Nous avons pu essayer les choses sur le châssis et la géométrie que nous aurions voulu essayer lors des trois premières courses ainsi qu’un certain nombre de choses sur l’électronique. Nous savons déjà quel sera notre rythme lorsque nous serons ici pour le Grand Prix dans quelques semaines. Un grand merci à l’équipe, car ce n’est pas facile pour eux de faire un long week-end de Grand Prix, plus un test d’après course, puis remballer tout et repartir pour une journée et demie de tests dans un pays différent. J’espère que ça nous aidera à faire la fierté des supporters lorsque nous reviendrons ici pour la course ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *