Bastien Mackels fait carton plein à Zolder!



Bastien Mackels a marqué les esprits ce week-end en IDM en remportant les deux courses Superstock à Zolder. Ce doublé lui a aussi permis de s’emparer de la tête du relevé championnat allemand.
Malgré une météo capricieuse, près de 9.000 spectateurs ont assisté aux courses du championnat IDM ce week-end à Zolder. Et dans la catégorie Superstock 1000, le Sprimontois Bastien Mackels s’est illustré en remportant les deux courses avec une nette avance.
En première manche, malgré un départ en fond de grille suite à une modification technique qui l’a obligé à partir de la voie des stands, il a réussi un départ époustouflant sous la pluie. Au premier virage, il a déjà pointé dans le top 10. Il a ensuite géré parfaitement sa course pour décrocher son premier succès de la saison devant ses très nombreux supporters et les drapeaux nationaux. 
Dans la deuxième manche, Bastien a préféré jouer la carte de la prudence, et se pointe douzième au premier virage. Il connaît le circuit, ce qui lui a permis de remonter, un à un, ses adversaires, dont son rival au classement Sutter. Il lui a suffi ensuite de garder le même rythme pour finir la course avec plus de cinq secondes sur Vincon et 11 sur Sutter. Au général, il a terminé à la 8ème place parmi les pilotes Superbike.
Bastien Mackels #91 (pilote Van Zon/Alpha Technik/Herpigny Motors) :
«Tous mes objectifs sont atteints avec ce week-end. J’ai terminé deux fois dans le top 10 au général, j’ai remporté deux victoires et j’ai pris la tête du championnat. Ma grande satisfaction est que nous avons pu encore bien faire évoluer la moto. Je connaissais bien ce circuit et j’ai profité de cet avantage pour attaquer au bon moment. Mais je n’ai jamais pris de risque, rien ne servait d’aller chercher les pilotes Superbike. J’ai préféré assurer mon championnat avec un bon rythme.»
Werner Daemen (Team Manager) : 
«Bastien a roulé de manière intelligente. Parfois, un pilote veut gagner quelques places en étant trop fougueux, ce n’est pas son cas. Son comportement sur la piste me fait vraiment plaisir. Il démontre tout le bien que je pensais de lui quand je l’avais vu à Francorchamps. En plus, aujourd’hui, notre équipe remporte aussi la victoire en Superbike avec Markus Reiterberger. Nous avons misé sur de jeunes pilotes et ils ont répondu à l’attente.»
Photo : Hugues Baudouin 
Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *