Rossi : « au Mans, la météo est importante et elle est généralement mauvaise »



Depuis quelques années, les conditions météorologiques se montrent vraiment capricieuses avec le Grand Prix de France et il semble que mlheureusement, il n’en sera pas autrement pour l’édition 2013.

En 2011, il faisait froid mais sec et Valentino Rossi avait clôturé en troisième position. C’était son premier podium pour Ducati. En 2012, il faisait froid mais pluvieux et l’italien en avait profité pour terminer second derrière Jorge Lorenzo.     

En 2013, l’italien a récupéré une Yamaha et en conséquence, il espère pouvoir faire mieux mais mieux que second, c’est premier et là, si la tâche ne s’annonce pas impossible, elle sera en tout cas compliquée.

En effet, le dernier vainqueur sur cette piste n’est autre que son équipier, Jorge Lorenzo, qui aura certainement à cœur de laver l’affront subi à Jerez.De l’autre côté des stands, Marquez et Pedrosa auront également à cœur de renforcer ou d’améliorer leur position au championnat et puis n’oublions pas Cal Crutchlow qui aura certainement à cœur d’offrir un podium à Tech3 pour le Grand Prix à domicile de l’écurie de Bormes-les-Mimosas.

La concurrence s’annonce donc particulièrement forte et les places sur le podium plutôt précieuses.         

« Le Mans est une bonne piste pour moi, aussi parce que lors des deux dernières années, j’ai pu monter sur le podium que ce soit le sec ou sur piste humide. Nous espérons faire la même chose et même mieux avec Yamaha parce que c’est une bonne piste pour la M1. Au Mans le temps sera très important, car en général, il est mauvais. Il peut faire froid et humide alors nous verrons. Nous devrons bien travailler comme toujours et essayer de comprendre les conditions météorologiques et les conditions de la piste. Nous allons essayer de faire le maximum, comme toujours ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *