Des chiffres et des stats, le Mans : Marquez en haut de l’affiche



Le Grand Prix de France, c’est le rendez-vous tant attendu par bon nombre de nos lecteurs. Pour ce cru 2013, ce sera la 20ème édition organisée par Claude Michy. Cet homme, peu connu, a su faire de la manche française un rendez-vous phare de la saison, avec notamment de nombreuses animations comme par exemple les rencontres avec les pilotes.

Pour commencer, il est important de faire un point sur notre « Home GP » comme dise les Anglais. À ce jour, le circuit Bugatti du Mans a accueilli pas moins de 25 Grands Prix, le premier en 1969 est remporté en 500cc par Giacomo Agostini et sa MV Agusta.

Mieux, en 1991, la France était le théâtre de deux manches dans une saison : le Grand Prix de France au Paul Ricard et le Grand Prix ‘‘Vitesse du Mans’’ sur le tracé manceau.  Une belle époque pour la France… L’Hexagone a eu plusieurs autres tracés que celui du Mans au calendrier du Continental Circus, le Paul Ricard (13 fois), Clermont Ferrand (10 fois), Nogaro (2 fois), Reims (2 fois), Rouen (2 fois), Albi (1 fois) et Magny-Cours (1 fois).

Le tracé Bugatti a ensuite définitivement trouvé sa place dans le calendrier puisque le MotoGP s’y rend depuis treize années maintenant.

L’an dernier, Louis Rossi s’y était imposé en Moto3 mais d’autres pilotes tricolores ont savouré la joie de gagner un Grand Prix sur leur terre : Mike Di Meglio en 125cc lors de la saison 2008, en 1979 c’était une belle année puisque Patrick Fernandez s’imposait en 350cc et Guy Bertin en 125cc. Pour finir, Jean Auréal gagnait le premier Grand Prix au Mans en 1969 avec une 125cc.

Revenons désormais au présent. Commençons par le leader (surprise) du championnat : Marc Marquez. Le jeune espagnol ne cesse d’impressionner, d’ailleurs, en Espagne, il a décroché un nouveau record.

En effet, à 20 ans et 77 jours il a battu le record détenu par Jorge Lorenzo (20 ans et 345 jours) depuis 2008 qui était celui de finir trois Grand Prix d’affilée sur le podium en catégorie reine. Série en cours pour le protégé d’Emilio Alzamora…

S’il gagne au Mans il remporterait bien sûr sa deuxième victoire en MotoGP mais surtout, avec 28 victoires toutes catégories confondues, il dépasserait des pilotes comme Pierpaolo Bianchi, Eugenio Lazzarini, Freddie Spencer et reviendrait à une unité de Loris Capirossi. Cela montre « l’extraterrestre » qu’est devenu Marc Marquez !

Dani Pedrosa, lui, ne paye pas de mine. Malgré un début de saison timide, l’espagnol est bel et bien dans la course pour remporter son premier titre en MotoGP. Dans sa carrière, le natif de Sabadell a marqué pas moins de 2986 points, du coup, s’il terminait sur le podium au Mans, il rentrerait dans le cercle très fermé des pilotes ayant atteint la barre mythique des 3000 points en carrière. Pour l’instant, seul Valentino Rossi (4604 points) et Loris Capirossi (3215 points) en font partie, il deviendrait donc seulement  le troisième pilote à réussir cet exploit.

Derrière les deux hommes de tête du championnat, nous retrouvons les deux pilotes Yamaha, Jorge Lorenzo en tête. Le majorquin est toujours à l’aise sur le circuit Bugatti, il est le pilote qui a le plus gagné ici-même. Il avait notamment réalisé une performance splendide en 2008, pour son arrivée en MotoGP. Il n’avait pas remporté la victoire mais avait réussi à terminer second, un exploit quand on sait qu’il souffrait énormément après sa chute en Chine (le fameux high-side). Pour preuve, il ne pouvait marcher qu’avec des béquilles. De vrais battant ces pilotes ! Il arrive dans la Sarthe en étant le tenant du titre après sa victoire sous la pluie l’an dernier.

Son coéquipier, Valentino Rossi, apprécie également le tracé avec neuf podiums depuis son arrivée en catégorie reine dont trois victoires. Il y a gagné au guidon de trois machines différentes : en 2002 avec la Honda, en 2005 avec la Yamaha 990cc et en 2008 avec la Yamaha 800cc. Il a même failli y ajouter une quatrième moto avec la Desmosedici. Lors des deux saisons « galères » qu’il a connu avec Ducati, c’est au Mans qu’il a signé deux de ses trois podiums au guidon de la machine, l’autre étant Misano. Alors, Valentino Rossi retrouvera-t-il la victoire depuis le Grand Prix de Malaisie 2010 ? Réponse dimanche vers 15h00.

Concernant les autres protagonistes, Cal Crutchlow est quelque peu en difficulté avec deux chutes pour ses deux premières fois au Mans, même si l’an dernier, il parvenait à repartir pour terminer huitième. Enfin, pour Ducati, Andrea Dovizioso a terminé sept fois sur le podium du Bugatti, c’est le seul circuit où il compte autant de podiums en MotoGP. Vers un huitième avec la Desmosedici, une machine qui marche bien sur ce circuit ?

Maintenant, il ne vous reste plus qu’une chose à faire, partir au Mans et profiter du spectacle et du bruit offerts par les pilotes et par les machines. GP-Inside sera sur place pour vous faire vivre le week-end de l’intérieur pour votre plus grand plaisir !

Retrouvez les articles de Valentin et bien d’autres sur le groupe Eurosport de Rémy Tissier en cliquant ici

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *