Nakagami a repris le sabre de Shoya Tomizawa



Brno 2010, samedi, fin d’après-midi. La séance de qualification Moto2 vient de se terminer et Shoya Tomizawa signe sa seconde pole position de l’année après celle de Jerez de la Frontera.

Le soir, la fierté est de mise au sein du team Technomag CIP, tout en gardant les pieds sur terre en pensant à la course du lendemain. Il ne faut pas oublier qu’avec le passage au Moto2, le team CIP s’est révélé grâce notamment aux talents de ses mécaniciens et de ses pilotes : Shoya Tomizawa et Dominique Aegerter.

Pour preuve, le japonais avait remporté le premier Grand Prix de l’histoire du Moto2 sous les sunlights du Qatar, tirant le profit maximum du fait d’avoir travaillé l’ensemble de l’hiver avec des pneus en fin de vie.

Du coup, à Brno, le dimanche, tous les espoirs étaient permis. Vers 12h20, la course s’élançait. Malheureusement, en fin de course, il décrochait du groupe de tête et terminait à la dixième place, tout en signant le meilleur tour du circuit en 2’03.452.

Le natif de Chiba quittait donc la République Tchèque avec le meilleur tour du circuit et surtout la pole position, sa dernière… En effet, deux courses plus tard, le japonais décédait alors qu’il était en bagarre pour la victoire, rejoignant le royaume des pilotes en pleine arsouille. Un véritable choc dans le paddock qui n’avait plus connu de tels drames depuis celui de Daijiro Kato à Suzuka lors de la saison 2003.

Du coup, avec la pole position de Takaaki Nakagami à l’occasion du Grand Prix de France, le pilote Italtrans fait de nouveau flotter le drapeau du pays au soleil levant haut dans le ciel, pour le plaisir de Shoya qui, de là-haut, doit-être extrêmement heureux. C’est le premier pilote japonais à signer une pole position Moto2 depuis Brno 2010. Demain, Nakagami, comme Tomizawa et les autres pilotes se lèvera avec une seule idée en tête : la victoire !

Shoya Tomizawa nous a quitté il y a trois ans mais personne ne l’oublie. Bien sûr, nous pensons à sa famille, ses proches, son équipe : Alain Bronec, Fréderic Corminboeuf, Gilles Bigot etc…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *