Les + et les – du Grand prix de France



Avec un jour de retard, voici notre traditionnelle rubrique des + et des – de ce super Grand Prix de France.

Choisir les 5 plus n’est pas chose aisée tant le spectacle a été beau en piste et les acteurs enthousiasmants mais bon, lançons-nous !

Les « + »     

Dani Pedrosa : l’Espagnol n’a pas connu un début de saison facile mais il est de retour et sur la pluie comme sur le sec, il est redoutable. La meilleure moto, son expérience et sa vitesse en font désormais le grand favori à la couronne mondiale. Un grand week-end pour l’Espagnol.

Marc Marquez : parti en pole, à la ramasse au premier virage, une remontée spectaculaire et une fin de course où il tournait une seconde plus vite que ses adversaires…what else ? N’est-ce pas lui finalement le plus grand adversaire de Pedrosa ?  

Cal Crutchlow : Le Britannique est une montagne ! Volontaire, courageux, téméraire, Crutchlow a encore démontré que rien ne l’arrêtait. Blessé en FP4 et quatrième 20 minutes plus tard en qualifications, le pilote Tech3 arrache son meilleur résultat en MotoGP et sauve yamaha du naufrage. Enorme !

Scott Redding : Première victoire et première place au classement général. Lorsqu’en hiver, le Britannique a annoncé qu’il serait un des prétendants au titre, certains ont rigolé, il démontre qu’il n’y avait rien de marrant.

Xavier Simeon : Constant, régulier, et sur le podium pour la première fois de sa carrière en Moto2, le Belge confirme tout le bien qu’on pensait de son début de saison. Il fait maintenant partie des pilotes qui comptent.

Voilà, il fallait bien choisir et en éliminer certains et notamment les Ducati et Diovizioso en particulier qui, c’est vrai, aurait bien mérité de se retrouver dans les plus. 

La partie qui suit s’annonce encore plus compliquée mais ici aussi, il faut bien nous lancer, alors allons-y pour les moins.

Les « – »

Valentino Rossi : Rossi ne trouve pas la parade dans un système de qualifications qu’il n’aime pas et au mans, il s’est de nouveau élancé de la huitième position. Remonté à une belle allure, le nonuple Champion du Monde a terminé douzième après une chute. Toutefois, avant de coucher la moto, il rétrogradait déjà progressivement et se trouvait sous la menace d’Hayden. L’Italien a sombré avec le bateau Yamaha et ne semble pas en mesure de relever la tête.

Jorge Lorenzo : Son plus mauvais résultat depuis 2008 intervient après la difficile course de Jerez. Lorenzo et Yamaha ont laissé Honda reprendre la main. Ce sera difficile de la récupérer car ce n‘est pas un mais deux pilotes qui se dressent devant lui.

Stefan Bradl : Même s’il termine en dixième position, Stefan Bradl vient d’aligner trois chutes en quatre courses. Une série noire impressionnante et, comme nous le confiait un membre de l’équipe, peut-être un petit complexe Marquez dans la tête de l’Allemand. Il va falloir maintenant se reconcentrer.

Alvaro Bautista : Alvaro n’a pas disputé une mauvaise course au Mans mais comme son début de saison, elle a été terne. Il termine à 23 secondes de Pedrosa et c’est tout de même beaucoup.

Pol Espargaro : Une seconde chute après celle d’Austin pour le favori à la couronne mondiale qui incriminait son équipier pour une conduite trop agressive. On parle de lui chez Yamaha en MotoGP la saison prochaine, attention à ne pas se déconcentrer et à laisser une trop forte pression s’installer.

Le Super plus du week-end :

Cette fois nous allons le donner à l’organisation du Grand Prix de France avec ses radios, ses commentaires en bord de piste, ses nombreuses animations. En salle de presse également, tout était parfait et bien rodé. C’était le vingtième de PHA et c’était de nouveau une belle réussite.         

Voilà ce que nous avons isolés comme + et comme – de ce Grand Prix de France. A vous de nous dire ce que vous, vous avez isolé. D’accord avec nous ou pas d’accord, dites-nous tout.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store