Gardner : « Ducati a besoin de Crutchlow mais Crutchlow n’a pas besoin de Ducati »



La saison dernière, Cal Crutchlow a été tout près de s’engager avec Ducati jusqu’au moment où Andrea Dovizioso s’est vu refuser le guidon de la M1 et qu’il choisisse de signer avec la marque italienne.

Ce revirement de situation n’avait pas manqué d’irriter Cal Crutchlow qui, avec l’humour qu’on lui connaît, avait déclaré qu’il allait réclamer le paiement de ses factures de portable à Borgo Panigale.

Face à cette impasse, le Britannique avait signé un nouveau bail d’un an avec Tech3, la structure d’Hervé Poncharal.

Toutefois, à la fin de cette saison, le problème devrait se reposer avec la même insistance puisque Cal n’en démord pas, il VEUT un guidon d’usine.

Annoncé chez Suzuki, surveillé par Ducati et quelque peu rejeté par Yamaha qui semble lui préférer Pol Espargaro, on ne sait plus trop dans quelle direction regarder lorsqu’il s’agit de parler de son avenir.

Si on se base sur les faits, on sait qu’à Valence, Andrea Iannone, Nicky Hayden et Ben Spies seront en fin de contrat et dès lors, il est probable que l’option Ducati ne soit pas définitivement enterrée pour Crutchlow.

Nous avons posé la question à Wayne Gardner de savoir ce qu’il ferait s’il avait le choix entre garder Nicky Hayden ou engager Cal Crutchlow. La réponse est sans appel !

« Nicky Hayden est un bon pilote et il fait du bon travail. Il a peut-être perdu un peu de sa motivation mais si Ducati améliore sa moto, il sera de nouveau compétitif. De l’autre côté, Cal est excellent gars et un bon pilote mais la Yamaha est une bonne moto et si j’étais lui, je n’irais certainement pas chez Ducati pour le moment. Pour moi, il doit rester sur une Yamaha ou une Honda, même privée car je pense qu’aller chez Ducati serait une belle erreur. Ducati a besoin de Cal Crutchlow mais Cal Crutchlow n’a pas besoin de Ducati ! »       

Ce soir, nous retrouverons Wayne Gardner pour une longue interview où nous passerons en revue le début de saison.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *