Ben Spies est au Mugello, la fin du cauchemar ?



Ben Spies a connu un début de saison noir, après une saison 2012 noire et une saison 2011 à peine plus claire.

Pourtant, le Texan est maintenant de retour avec l’espoir que tous ses sacrifices et tous ses efforts seront bientôt récompensés.

Toutefois, comme il le déclarait à nos confrères de GPOne, difficile de situer son niveau tant qu’il ne sera pas monté sur la moto. 

« C’est toujours difficile de regarder les courses depuis son canapé et faire beaucoup de rééducation. Je viens de passer quelques semaines difficiles à la maison, mais j’espère que ce sera bientôt payant. C’est difficile d’évaluer son niveau avant de monter sur la moto. Je ne ressens aucune douleur dans les mouvements de tous les jours, mais piloter une MotoGP, c’est autre chose. Il faudra quelques jours pour retrouver mes références, mais les douleurs du début de la saison devraient être un lointain souvenir ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *