MotoGP FP1 : les hostilités ont débuté.



En posant leurs roues pour la première fois du weekend sur la piste valencienne, Marc Marquez et Jorge Lorenzo, les deux prétendants au titre mondial, avaient une série de données aussi hétéroclites que partielles:

-L’exceptionnel  temps de la qualification de Dani Pedrosa en 2012 sur une piste fraîchement resurfacée offrant un meilleur grip, particulièrement sous la pluie (1.30.844).
– Des moto3 qui ont amélioré de façon très impressionnante leurs temps de 8 dixièmes de seconde par rapport à la qualification 2012, disputée dans les mêmes conditions (sec et froid).
– La volonté de s’imposer psychologiquement l’un à l’autre, aussi bien lors de l’entrée en piste que lors du chrono  final de cette FP1.

Vu la température de piste (15° en début de séance), tout le monde part en pneus Soft et c’est Lorenzo, comme à son habitude, qui prend la piste en premier et aligne un 1.34.019 rapidement battu par le 1.33.940 de Valentino Rossi.
Pendant ce temps, Marquez, qui prend sa RC213V en mains sur ce tourniquet, se fait une petite chaleur .

Dani Pedrosa, lui, s’est arrêté à son stand après seulement un tour, en regardant méchamment son pneu arrière.

Comme on pouvait s’y attendre, Marquez ne met pas longtemps à trouver ses repères et s’empare de la pole provisoire en battant le 1.32.659 de Lorenzo par un 1.32.352.

A ce moment de la séance, Alvaro Bautista et Stefan Bradl sont respectivement 3 et 4, démontrant la bonne forme  générale des Honda.
Valentino Rossi ne lâche rien et prend la tête un moment en 1.32.237, jusqu’à ce que Dani Pedrosa franchisse la barre des 1.32 et impose un 1.31.772 puis 1.31.711.

Il reste 30 minutes avant le drapeau à damiers et on a donc Pedrosa, Rossi, Marquez, Hayden, Bradl, Lorenzo, Bautista, Crutchlow , Smith et Espargaro.

Lorenzo revient dans la course avec un 1.31.974, rejoignant Pedrosa sous la barre des 1.32.

Marc Marquez revient à 3 dixièmes de Pedrosa et à moins d’un dixième d’un Lorenzo qui sent le souffle du boulet de canon le frôler et prend alors la pole provisoire en 1.31.575 suivi par Pedrosa à 6 millièmes, à un bon quart d’heure de la fin de séance.

Plus loin dans le classement, Crutchlow , Dovizioso et Espargaro progressent.
Les positions et les chronos se stabilisent alors durant un petit moment avant les traditionnelles cinq dernières minutes qui verront un Bradley Smith réaliser un très beau 4ème temps en 1.32.086, mais surtout Marc Marquez assommer tout le monde avec un 1.31.557.
Façon de parler, évidemment, puisque les trois premiers se tiennent en seulement 2 centièmes de seconde… Incontestablement, le weekend sera chaud!

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *