Alexis Masbou : "La course dont je suis le plus fier cette saison"



Contraint de s’élancer de la voie des stands suite à l’impossibilité de démarrer sa machine, Alexis Masbou a réalisé une remontée de toute beauté pour égaler son meilleur résultat cette saison avec la 6ème place à l’arrivée. Une course homérique et au mérite…

 

GP-Inside : Alexis, ça fait quoi de partir de la voie des stands ?

A.M : « Je pense que c’est la première fois que cela m’arrive. C’est difficile à vivre sur le coup parce que tu as envie de bien faire mais tu te dis qu’en partant dernier, rien de bon ne pourra t’arriver. J’ai pensé qu’il ne fallait surtout pas tomber dans le premier tour, mais j’étais vraiment très énervé, donc c’est un moment un peu compliqué. Une fois que j’ai passé le premier tour sans tomber, j’étais déjà content parce que c’était le plus délicat à négocier. Après, c’était que du bon ! »

Tu as compris rapidement que tu pourrais malgré cela jouer une place dans le top 10 ?

A.M : « Pas du tout… Dans les premiers tours, j’avais même l’impression que ça n’avançait pas, pourtant je doublais 3 ou 4 pilotes à chaque tours, mais pour moi c’était ridicule comparé à la masse de travail qu’il me restait à fournir dans cette course. C’est une fois que j’ai dépassé une quinzaine d’adversaires que j’ai aperçu le groupe avec les garçons contre lesquels je me bats régulièrement. J’ai vu mes coéquipiers Matteo et Isaac, Fenati, Oliveira je me suis dit que c’était déjà pas si mal !!! Au fur et à mesure des tours, je les ai repris mais dès que je suis revenu sur ce groupe je savais que le travail était déjà quasiment fait parce que j’avais un très bon rythme par rapport à eux. J’ai quand eu besoin d’un peu de temps pour les doubler car évidemment ils n’ont pas été gentils avec moi et ils ne m’ont pas laissé passer tranquillement.

Cela reste une belle course pour conclure un championnat qui a tout de même été difficile ?

A.M : « Je dois reconnaitre que je suis très rarement content de mes courses, je suis plutôt critique envers moi-même de manière générale mais là je crois pouvoir dire que j’ai bien fait mon boulot du départ sur la grille jusqu’au passage sous le drapeau à damier. Ca fait du bien de faire des courses comme ça. Si j’étais parti devant, les choses auraient peut-être été différentes mais la course en elle-même a été très bonne. En roulant, je me suis fait la réflexion que cela ressemblait à ce que j’avais vécu à Phillip Island. En Australie, à un moment j’étais 25ème… Là, j’étais 33ème, soit seulement 8 places de plus, donc qu’il y avait peut-être moyen de faire malgré tout un résultat correct. A l’arrivée, c’est la course dont je suis le plus fier cette saison ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store