Xavier Simeon : « nous allons directement nous reconcentrer sur 2014 »



Douzième, ce n’est pas vraiment la manière dont Xavier Simeon désirait conclure une saison au cours de laquelle il a pu franchir une étape importante.

Il aurait aimé offrir à son équipe une dernière belle récompense pour le travail accompli pendant toute la saison mais malheureusement,  le sort en décidait autrement.

A l’instar des autres pilotes Kalex, le Belge était pénalisé par une usure prématurée de ses gommes et se voyait contraint à la prudence.

Xavier a donc désormais quitté SAG, non sans une certaine émotion, pour prendre ses quartiers chez Gresini. Nouvelle écurie, nouvelle moto, nouveaux défis. Nous l’avons rencontré à sa descente de moto pour tirer un premier bilan, à chaud, de sa saison 2013 et évoquer la signature de son contrat dans la première écurie championne du monde Moto2      

« Quel est ton sentiment après ce dernier rendez-vous de la saison? Tu aurais espéré faire un peu mieux ?

Clairement ! L’objectif n’était pas de terminer douzième mais nous avons rencontré des problèmes de pneus. Je pense que c‘était le problème de toutes les Kalex aujourd’hui, avec un pneu à l’agonie dès le cinquième tour. Nous avons dû rouler sur la défensive pendant toute la course. Il faut l’accepter mais c’est un peu dommage de terminer la saison de cette manière. On prend quelques points mais c’est tout de même décevant parce que pendant tout le week-end, nous avons montré que le potentiel était là. Mais bon, c’est comme ça et désormais, nous devons directement tourner nos regards vers la saison prochaine.

La fin de saison est toujours un moment particulier puisque tu quittes une équipe pour retrouver une autre. Beaucoup d’émotion ?

C’est pour moi une très très grosse émotion parce que je me suis extrêmement bien senti chez SAG pendant toute la saison. Ils ont constamment été à fond derrière moi. C’est un peu douloureux de les quitter mais bon, c’est pour entamer une nouvelle aventure. L’émotion passée, il faudra directement se reconcentrer sur 2014 et tenter d’être directement performant sur la nouvelle moto.

Quel est le programme des prochains jours ?

Il n’y aura pas d’essais, ici à valence, comme c’était le cas lors des autres saisons, mais en revanche, nous allons prendre la direction de Jerez où nous mènerons deux journées de tests, jeudi et vendredi. Ensuite, nous serons trois jours à Alméria avant de partir pour la pause hivernale obligatoire.

Après la Mistral la saison dernière, la Kalex cette année, tu vas découvrir la Suter. Ce passage sur tous ces différents châssis, ça ne doit pas être facile à gérer ?

C’est clair ! J’aurais aimé rester sur la Kalex parce que dessus, j’ai franchi un pas supplémentaire. Mais bon, voilà, nous avons reçu une très très belle offre de la part de Gresini. Nous pouvions difficilement la refuser, d’autant plus que Gresini est une équipe avec une histoire, qui a déjà été championne du monde en Moto2.

C’est vrai qu’ils n’ont pas réussi de grands résultats ces dernières saisons mais ils n’avaient probablement pas les pilotes pour pouvoir y parvenir. Ils ont affiché de grandes ambitions pour la saison prochaine et c’est ce qui a emporté notre conviction.

Et puis aujourd’hui, il y a un triplé Suter, c’est plutôt un bon signe…

(Rires) en effet, ça fait plutôt plaisir à voir. Aujourd’hui, toutes les Kalex ont été en difficulté, sauf Espargaro, mais qui est tombé. Quand on voit sur l’ensemble de la saison Torres en a gagné une, Nico (Terol) en a gagné trois, Lüthi a fait une belle fin de saison et Johann Zarco se battait constamment dans le top5 donc, quelque part, on peut être optimiste en se disant que certes, la Kalex véhicule l’image de la moto de référence mais que la Suter a presque toujours été là aussi. Les motos se valent et je pense que ce sera avant tout une question d’adaptation ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook       

Photo : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store