Cal Crutchlow de nouveau opéré



Cal Crutchlow, un des rookies 2011 du MotoGP, avait subi, quasiment en même temps que Valentino Rossi, la même opération à l’épaule que le nonuple champion du monde.

Visiblement pas entièrement rétabli, l’Anglais a continué à souffrir d’un manque de puissance dans son bras droit depuis l’entame de la pré-saison et notamment lors des deux premières courses, au Qatar et à Jerez.Comme Pedrosa, il a donc décidé de profiter de la pause, que le triste report du Grand Prix du Japon offre aux pilotes, pour se faire opérer et ainsi remédier à ce problème. La cause de ses douleurs provenait du fait que les muscles de son bras emprisonnaient ses nerfs ce qui, au final, aboutissait en course à l’engourdissement de son bras et de sa main droite.

Cal Crutchlow : “Depuis le début de l’année, je souffrais d’un problème au niveau de muscles et des nerfs du bras et ma main s’engourdissait quand je roulais. Ca a commencé à Sepang en test et ça se produisait chaque fois que je prenais la moto. C’est pourquoi nous avons décidé d’effectuer cette opération pour résoudre le problème, afin que je puisse être à 100 % pour le reste de la saison. Avec cette pause que nous avons maintenant, c’est le moment idéal pour la chirurgie et je suis de la sorte assuré d’être de retour en parfaite condition pour la prochaine course au Portugal. Pour le moment je ne peux pas sentir deux de mes doigts, mais le docteur dit que c’est tout à fait normal et que le feeling reviendra très bientôt. Ils ont dû démêler les muscles des nerfs. Les médecins ont dit que dans 12 jours, la couture se détachera, et que je serai donc capable de rouler au Portugal. Je suis évidemment impatient d’enfin piloter la moto sans ce problème. ”

Hervé Poncharal : « Avoir recours à la chirurgie une fois la saison entamée, c’est toujours un souci, mais je pense que Cal pris la bonne décision puisque nous avons cette longue pause maintenant avant la prochaine course au Portugal. S’il ne s’était pas fait opérer, le problème aurait pu devenir de plus en plus grave, et vous devez être à 100 pour cent pour rouler en MotoGP et être compétitif. Je me souviens de Marco Melandri qui avait le même problème en 2004, il avait subi la même opération entre Catalunya et Assen. Il s’est fait opérer le lundi après la course en Espagne et seulement cinq jours plus tard, il était sur le podium à Assen. Cal a beaucoup plus de temps pour récupérer, de sorte que nous espérons le voir sans ce problème et continuer son incroyable départ pour le compte de l’équipe Monster Yamaha Tech 3 à Estoril. Nous sommes très heureux de ses progrès jusqu’à présent et j’espère que maintenant, il sera exempt de tout problème de bras. »

Après un bon début de championnat où le jeune Britannique n’a cessé de progresser, nous nous réjouissons, pour lui et pour Tech3, de savoir qu’il pourra désormais défendre son potentiel sans souci physique…Stay tuned !


Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *