GP d'Estoril, FP1 et FP2 : Marco Simoncelli assure, Lorenzo résiste, Rossi revient



La pluie a épargné la catégorie reine durant cette première journée du Grand prix du Portugal et en condition de piste sèche, c’est Marco Simoncelli qui s’est attribué la première place lors des deux séances d’essais libres.

Super Sic s’est pourtant fait une petite frayeur au milieu de la seconde salve d’essais de la journée. Malgré cela, il a conservé sa première position et l’Italien pourra donc continuer sereinement sa préparation en vue des qualifications de demain après-midi.

La seconde place revient au champion du monde en titre et actuelle leader du championnat du monde, Jorge Lorenzo, qui confirme de la sorte qu’il sera de nouveau un adversaire coriace sur le tracé lusitanien qu’il affectionne tout particulièrement.

Dani Pedrosa attendait cette journée avec impatience cette journée pour voir dans quel état il allait retrouver son épaule après avoir subi une petite opération après le Grand prix de Jerez. En guise de réponse il obtient une très bonne troisième place à 227 millièmes de Simoncelli.

Au pied du podium on retrouve un Valentino Rossi qui semble retrouver toutes ses sensations au guidon de la GP11 de Borgo Panigale. Gros freinages, grosses attaques sur un circuit physiquement éprouvant et pour couronner le tout un petit duel à distance remporté face à Stoner dans l’ultime tour de la seconde séance. Pas de doute, il faudra aussi compter sur lui dimanche.

Si Casey Stoner était bien au matin, il l’était moins l’après-midi. Second de la première séance, cinquième de la seconde, l’Australien a du mal à trouver le rythme sur un circuit qu’il n’affectionne pas particulièrement.

Aux sixième et septième places on retrouve Colin Edwards et Ben Spies, qui est de nouveau apparu dans l’incapacité de faire de l’ombre à son champion du monde d’équipier.

Et ce sont deux Ducati qui clôturent le top dix avec respectivement Nicky Hayden en neuvième position et Hector Barbera dixième et première GP11 privée.

Hiroshi Aoyama, après son très convainquant Grand Prix d’Espagne à Jerez, ne peut faire mieux que le onzième temps. Mais que dire alors d‘Andrea Dovizioso qui a décidemment beaucoup de mal à se hisser au niveau de ses équipiers du HRC. Il termine douzième de la seconde séance.

Cal Crutchlow n’aura pas été à son affaire : il termine treizième et Toni Elias, qui remonte un peu dans la hiérarchie, quatorzième.

Capirossi, de Puniet et Alvaro Bautista clôturent la feuille des temps de la seconde séance.

Rendez-vous ce soir pour les réactions des pilotes…Stay tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *