GP d'Estoril, Moto2, FP1 et FP2: Yuki Takahashi entre douleur et victoire



Estoril se situe en bordure de l’océan Atlantique ce qui rend ses conditions météorologiques extrêmement variables. Les pilotes du moto2 ont eu l’occasion de s’en rendre compte lors de la seconde session de la journée puisque la pluie, qui avait épargné la catégorie reine, s’est abattue à peine les 800 cc rangées au garage.

Dans ces conditions, seuls seize pilotes ont décidé de braver la pluie dont notre compatriote Xavier Siméon et Scott redding, le pilote du Team VDS.Résumer les deux séances revient donc à résumer la première sortie de la journée. Et c’est Yuki Takahashi qui rafle la mise. C’est aussi le moment pour nous de prendre le temps de rendre hommage au petit frère du pilote Gresini, décédé cette semaine. Takahashi est sans conteste une des figures de ce début de saison, de par sa régularité depuis le début de la pré-saison mais malheureusement aussi par ses petites erreurs en course qui lui ont déjà coûté quelques points. Nul doute qu’il aura à coeur de se racheter cette semaine et d’offrir une victoire à la mémoire de son frère.

En seconde position on retrouve le Suisse Thomas Lüthi qui quitte décidément rarement les cinq premières places sur la grille et qui, lui aussi, signe un début de saison solide.

C’est Marc Marquez qui ferme le top trois. Pour le pilote espagnol, avec zéro point au compteur, il s’agira de ramener des points et d’ainsi enfin capitaliser ses excellentes qualifications.

Le premier pilote du team VDS, Scott Redding arrache une quatrième place qui aura certainement de quoi rassurer un petit peu Michael Bartholémy après les désillusions des manches précédentes.

C’est Michele Pirro, le second pilote du team Gresini qui devance le second pilote du team VDS, Mika Kallio qui termine donc sixième.

Comme en course à Jerez, c’est Bradley Smith, septième, qui devance le premier vainqueur de l’année, Stefan Bradl.

Andrea Iannone, l’actuel leader du championnat du monde prend la neuvième position. On serait tenté de dire qu’avec lui, ça n’a pas énormément d’importance puisqu’il terminait second de la course du Qatar après s’être qualifié en seizième position et premier de celle de Jerez avec une douzième place sur la grille de départ.

Et c’est Alex de Angelis qui clôture le top10.

Notons encore que Xavier Siméon, le pilote RTL Sport, est trente troisième. Xavier semble donc toujours chercher des réponses à ses questions sur cette Mistral 610 qu’il a décidément bien du mal à comprendre. Xavier est sorti sous la pluie et a conclu la journée sur une septième position . Espérons qu’il trouve, dès demain, la clé des améliorations qui lui permettraient de se rapprocher du top 15.

Nous retrouverons donc dès demain les Moto2 pour la suite de ce week-end lusitanien et dès ce soir, les communiqués de presse de nos belges en championnat du monde…Stay tuned

Pour MotoSpeedRace Magazine

Grégory Hellinx

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *