Cal Crutchlow pense que Jack Miller est un pari gagnant



Sauter de la plus petite catégorie des Grands Prix jusqu’à la discipline reine est un bond prodigieux que très peu de pilotes ont fait dans l’histoire. Garry McCoy a été de ceux-là, mais il en est désormais un autre, age de 19 ans et Australien, du nom de Jack Miller. Un pilote qui a certes échoué dans sa quête du titre mondial avec une KTM l’an passé mais sur lequel Honda a porté son attention pour tenter une expérience : former un champion du monde potentiel en trois saisons.

L’incubateur sera un team LCR qui aura pour leader le dynamique Cal Crutchlow. Justement qu’en pense l’aîné de cette expérience ? Pour lui, pas de doute, c’est un pari gagnant : « nous savons que c’est un talent mais je pense qu’il a aussi la carrure pour réussir en MotoGP. Il a la corpulence pour piloter ces motos et sa façon d’appréhender les courses est aussi bonne. En 2013, il n’avait pas la meilleure moto et pourtant il était aux avant-postes. Et lorsqu’il a eu la machine qu’il faut, il s’est retrouvé à jouer le titre. Il a donc prouvé son potentiel. »

Par ailleurs, l’ancien champion du de Supersport précise aussi que Honda l’a mis dans une position qui va permettre à celui qui a remporté six courses l’an dernier, d’éclore : « bénéficier d’un contrat de trois ans est une opportunité fantastique. Cela veut dire qu’il peut aborder la saison 2015 sans pression puis servir pour tenter des choses et apprendre. Puis s’en servir comme base de départ pour les suivantes. » On se souviendra qu’il est un autre débutant de 19 ans, mais champion du monde celui-là et venu du Moto2, qui peut aussi revendiquer un contrat de trois ans : Maverick Vinales, ci-devant pilote officiel Suzuki.

Stay tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *