À Termas, l’espoir de remise en état pour le GP



La remise en état des infrastructures détruites par l’incendie au circuit de Termas de Río Hondo débuteront lundi. Elle sera basée sur les travaux menés au circuit San Juan Villicum, qui ont pris cinq mois.

Initialement prévu le 11 avril, le Grand Prix moto d’Argentine a été reporté en raison de la crise sanitaire, et des restrictions de déplacement. Aucune date n’a été fixée – le mois de novembre est évoqué – et de nouvelles difficultés sont désormais sur la route des organisateurs : reconstruire les infrastructures détruites lors du violent incendie qui s’est déclaré dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 février (lire ici).

Car la donne est claire : pas de MotoGP sans remise en état de ce qui a été détruit – stands, salle de presse, salle des directeurs de course, salons VIP. Le directeur du circuit, Héctor Farina, parle d’une « zone importante, qui est nécessaire pour les compétitions nationales et internationales ». Mais il évoque aussi la mise en marche rapide de travaux « pour respecter les calendriers que nous avons de prévus, y compris le MotoGP en novembre ».

Samedi après-midi, le même Héctor Farina a fait savoir que les travaux de reconstruction débuteront dès lundi, et qu’ils seront basés sur ceux qui ont déjà été menés au circuit San Juan Villicum, une autre piste située en Argentine qui accueille notamment le championnat du monde Superbike. Et le directeur précise qu’il a fallu « seulement cinq mois pour les terminer ».

Si les mêmes délais sont respectés, le circuit de Termas de Río Hondo pourra être prêt en juillet/août, ce qui correspond à l’hiver dans le pays. Un motif d’espoir, car comme il le répète : « Nous travaillons dès maintenant, convaincus qu’avec l’effort et l’engagement de tous, nous allons atteindre l’objectif d’avoir à nouveau le Grand Prix moto d’Argentine. »

Cliquez ici pour visionner quelques photos de l’état du circuit après l’incendie, rapportées par le média local 0385 Noticias

Un incendie ravageur au circuit du GP d’Argentine

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *