Argentine : Iannone (17e) la débandade



Andrea Iannone était un peu attendu comme le Messie chez Aprilia cette saison. En Argentine on a cru, un temps, au miracle lors des premiers essais libres. Puis il a disparu des écrans radars, se qualifiant dernier le samedi puis finissant à la même place en course. 

De quoi s’inquiéter effectivement  pour Joe Le Maniac qui s’est fait prendre 38 secondes par Marc Marquez. Surtout quand son coéquipier Aleix Espargaro termine 9e, indiquant que l’Aprilia est une moto à potentiel.

Malgré une séance de qualification qu’il avait lui-même jugé « désastreuse », le pilote Aprilia restait optimiste pour la course du dimanche : « Cela ne m’inquiète pas, je me rattraperai en course et je serai placé où nous nous sommes arrêtés vendredi (soit à la onzième position), je retrouverai du rythme. »

Mais ce qu’il espérait n’arriva pas. En manque de roulage sur la RS-GP, il fut l’un des plus lents pendant toute la durée de la course, finissant dernier. Il explique : « C’était vraiment des conditions bizarres en piste, car nos difficultés ont commencé lorsque l’adhérence s’est améliorée. Or c’est souvent le contraire qui se produit, les choses vont mieux lorsqu’il y a plus de grip. Je sais quel est mon potentiel et j’ai confiance en mon team. J’ai perdu beaucoup de terrain dans les lignes droites sans pouvoir bénéficier de l’aspiration, c’était donc compliqué. »

Comme pour Lorenzo chez Honda et Zarco sur la KTM, Iannone va devoir s’adapter… et prendre son mal en patience.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store