Argentine, Moto3 : De la sueur et des larmes pour Masia !



C’est Masia, le pilote KTM qui a tiré son épingle du jeu en remportant ce jour le grand prix d’Argentine devant   Binder, autre pilote KTM et Arbolino.

C’est sous un ciel couvert que les pilotes du Moto3 se sont élancés pour 21 tours. A noter, l’absence de Garcia qui a lourdement chuté ce matin lors du Warm-Up.

A l’issue du premier virage, c’est Canet devant Masia et Antonelli qui ressort en tête. Très vite un groupe de huit pilotes s’échappent du reste du peloton : Antonelli prend les commandes devant Canet, Dalla Porta, Masia, Ogura, Fernandez et Migno. Salac chute dans le virage 13.

Les positions du groupe de tête évoluent au fil des tours effectués, mais Antonelli parvient cependant à se maintenir en tant que leader. Kornfel chute dans le virage 13. La bataille fait rage entre Canet, Masia et Sasaki. Masia, le poleman, prend la tête de la course après seize tours de parcourus mais pas pour longtemps, Rodrigo, au forcing s’accaparant la première position. McPhee profite de l’aubaine pour passer Canet et récupère la seconde position. Oncu chute dans le virage 1. Masaki part à la faute dans le virage 1. A quatorze tours du but, le pilote Honda, Suzuki prend les rênes du peloton mais McPhee s’interpose et à son tour, il devient le leader de la course. Derrière, Arbolino, Binder, Rodrigo et Canet forment le top5.

Ils sont onze pilotes en une seconde, autant dire que la victoire est possible pour tout ce petit monde de furieux…! Il leur reste dix tours à effectuer et c’est Suzuki devant Binder et Canet qui mène la danse. Au coude à coude, Binder s’empare de la première position. A huit tours du drapeau à damiers, chutes de McPhee, Lopez et Toba dans le virage 13. Toba, leader du championnat, reprend la course, il est désormais dix-septième. Devant, Canet passe en tête devant Binder et Rodrigo. Chute de Perez dans le virage 13.

Encore six tours avant le passage de la ligne d’arrivée, Arbolino occupe la première position devant Binder et Rodrigo. Sasaki et Masia ferment le groupe des 5 pilotes de tête. Foggia écope d’une pénalité pour avoir dépasser sous régime de drapeau jaune, il doit rendre une position.

Dernier tour, ils sont dix-huit à pouvoir jouer la victoire, mais c’est Masia, l’auteur de pole position,  qui passe la ligne d’arrivée en tête devant Binder et Arbolino. Quatrième, Antonelli, cinquième, Sasaki et le local, Rodrigo termine sixième. Toba, se maintient en tête du championnat avec sa dixième place acquise ce jour et sa victoire au Qatar. Canet finit douzième.

Il est à noter que jamais un pilote de Moto3 n’avait remporté le Grand Prix d’Argentine en partant de la pole position. 

 

POS # RIDER GAP
1
5
J. MASIA
38:54.562
2
40
D. BINDER
+0.108
3
14
T. ARBOLINO
+0.295
4
23
N. ANTONELLI
+0.386
5
71
A. SASAKI
+0.519
6
19
G. RODRIGO
+0.550
7
48
L. DALLA PORTA
+0.588
8
7
D. FOGGIA
+0.671
9
42
M. RAMIREZ
+0.792
10
27
K. TOBA
+1.280

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store