Argentine : physiquement, Lorenzo va mieux



Blessé lors du Grand Prix du Qatar, Jorge Lorenzo n’arrive pas à 100 % en Argentine. Mais le pilote Honda va mieux et veut continuer à apprivoiser la RC213V.

Une blessure tous les 40 jours : c’est la situation de Jorge Lorenzo depuis le Grand Prix d’Aragon 2018. Et cela a compliqué ses débuts avec Repsol Honda : il était diminué cet hiver (restes de blessures de l’époque Ducati), s’est cassé le scaphoïde en janvier, puis s’est fissuré une côte lors des essais du Grand Prix du Qatar.

Un peu moins de trois semaines après cette énième mésaventure, l’Espagnol va mieux. « Entre le Qatar et l’Argentine, je me suis pleinement concentré sur le rétablissement de mes blessures. Le poignet va mieux et la douleur aux côtes s’est nettement améliorée », rassure-t-il.

Arrivé 13e au Qatar – « pas les résultats espérés », reconnaît-il -, Lorenzo pense avoir montré que « nous avons du potentiel avec Honda. L’Argentine va nous donner une occasion de continuer à progresser. Dans le passé Termas de Río Hondo n’a pas été l’un de mes meilleurs circuits, mais avec Honda c’est une nouvelle opportunité ».

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store