Argentine : Viñales n’en veut pas à Morbidelli



Accroché par Franco Morbidelli, Maverick Viñales a fini le Grand Prix d’Argentine dans les graviers. Mais l’Espagnol n’en veut pas à son adversaire italien.

Le dernier tour du Grand Prix d’Argentine a été mouvementé pour Yamaha. Alors que Valentino Rossi passait Andrea Dovizioso pour le gain de la 2e place, derrière, deux M1 finissaient dans les graviers : celles de Maverick Viñales et Franco Morbidelli, qui étaient alors 7e et 8e. La faute à Morbidelli, qui n’a pu éviter la roue arrière de Viñales dans un virage.

Mais l’Espagnol n’est pas rancunier : « J’ai vu le replay de l’incident et ce n’est rien. C’était le dernier tour et nous essayons tous de donner le maximum, donc c’est juste une erreur, rien de plus. Peut-être que lors de la prochaine course, ce sera moi qui fera la même erreur », pardonne-t-il à l’Italien.

Avant cela, Viñales a connu une course délicate. Auteur d’un mauvais départ, il n’a pas vraiment été en mesure de se battre pour le podium, et était en retrait par rapport à Rossi et Dovizioso. S’il n’avait pas chuté, son GP se serait sans doute terminé à la 6e ou 7e place, alors qu’il partait 2e. Et qu’il avait prévenu avant d’arriver : « Gagner en Argentine, je sais ce que c’est. »

Viñales explique que son choix de pneus (softs) était bon, « parce que dans le premier tour j’ai doublé beaucoup de pilotes, je crois qu’à la fin du premier tour j’étais troisième ou quatrième. Mais la moto ne marchait pas parfaitement, donc nous devons continuer à travailler et voir si nous pouvons régler ca pour la prochaine course.

Honnêtement, je me sens bien sur chaque circuit et nous montrons du potentiel, poursuit-il, en référence à ses performances aux essais (pole au Qatar, 2e en Argentine). C’est toujours en course que nous avons des problèmes. Quand la moto est ok, je suis toujours dans le top-3. »

En attendant, son debut de saison 2019 se présente mal du point de vue du championnat : 7e au Qatar puis abandon en Argentine, voilà Viñales seulement 11e avec 9 points marqués… mais surtout déjà 36 de retard sur Marc Marquez, le nouveau leader.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store