Avec Marquez et Nakagami, LCR vise la victoire



Lucio Cecchinello aborde la saison 2021 convaincu que ses deux pilotes, Takaaki Nakagami et Alex Marquez, sont capables de remporter des Grands Prix.

Une page s’est tournée chez LCR Honda ; la page Cal Crutchlow, arrivé en 2015 et parti fin 2020, après une aventure de six ans dans laquelle il a offert à l’équipe ses premiers triomphes en MotoGP (Brno 2016, Phillip Island 2016, Termas de Río Hondo 2018).

Le Britannique de 35 ans a cédé sa place à Alex Marquez, transféré du team officiel Repsol et qui effectuera sa deuxième saison dans la catégorie. L’ambition de Lucio Cecchinello ? Que ce mouvement se concrétise par un retour à la victoire. « Honnêtement, nous avons tous les ingrédients pour gagner des courses : un pilote très talentueux, un bon staff technique, le soutien de Honda et la moto d’usine », a déclaré le patron de l’équipe au sujet de son nouveau poulain.

En difficulté à ses débuts en MotoGP, l’an dernier, Alex Marquez a franchi un cap aux environs de la mi-championnat, passant de la bagarre pour les points à celle pour les podiums. Le champion du monde Moto2 2019 a montré qu’il avait la vitesse, et est convaincu que l’expérience acquise va lui permettre de gravir une marche supplémentaire. La marche de la gagne, espère Lucio Cecchinello.

« Je crois que l’an dernier, Alex a fait une saison incroyable, en particulier la deuxième partie où il a montré son potentiel en allant chercher des podiums pour sa première année en MotoGP. Cette saison, avec le même soutien du HRC, et avec la Honda d’usine, nous croyons qu’il peut obtenir des podiums ainsi que se battre pour une victoire. »

Mais Alex Marquez n’est pas le seul à y aspirer ; c’est aussi le cas de son coéquipier Takaaki Nakagami, qui entame sa quatrième campagne en MotoGP avec LCR Honda. 2020 fut sa meilleure saison, avec notamment 12 résultats dans le top-10 sur 14, plusieurs tops-5, une pole position et une victoire qui semblait à sa portée au Grand Prix de Teruel, si la fougue n’avait pas pris le dessus sur la gestion de la course.

Les performances du Japonais remplissent Lucio Cecchinello d’espoir. « Taka a montré un potentiel incroyable, grâce au soutien du HRC et sa progression personnelle. Je crois que cette année, avec une moto d’usine, le même soutien de Honda et plus d’expérience, il pourra se battre pour des podiums et pour remporter une victoire. »

La bannière LCR Honda au sommet du podium, ça n’est plus arrivé depuis le 8 avril 2018, jour de gloire de Cal Crutchlow au Grand Prix d’Argentine. Presque trois années de disette auxquelles le team italien compte mettre fin le plus rapidement possible.

Nakagami meilleur pilote Honda en 2020

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store