Crutchlow fustige une pénalité « stupide et illogique » !



Le Grand Prix d’Argentine de Cal Crutchlow a été gâché par une pénalité reçue pour départ anticipé. Une pénalité que le pilote Honda conteste, sans mâcher ses mots.

Vainqueur du Grand Prix d’Argentine en 2018, Cal Crutchlow espérait remonter sur le podium cette année. Les choses avaient d’ailleurs bien commencé, car il se battait dans le groupe de Valentino Rossi et Andrea Dovizioso, qui a lutté pour ce podium jusqu’au bout.

Mais après quelques minutes, le Britannique a dû passer par la voie des stands. Sa faute : un départ volé… qui n’est pas très clair sur les images. « Ils n’ont rien compris à ce qu’il s’est passé ! », a clamé Crutchlow, remonté 13e et furieux après l’arrivée. Synthèse de ses explications :

« Sur les images on voit que j’essaie d’être équilibré sur la moto, rien de plus. Je bouge simplemente sur la moto, cela ne vient que de la facon dont je me tenais sur la moto. C’est ridicule, car ma course a été ruinée. Des pilotes comme Marc, Vale ou Dovi n’auraient jamais été condamnés à une telle pénalité. Ce qui m’est arrivé est une décision stupide et illogique.

Il est juste de pénaliser quelqu’un quand il part plus tôt et qu’il en tire un avantage : mais dans mon cas, je n’ai rien gagné du tout. Je n’ai pas relâché l’embrayage. J’ai pris un bon départ et je me sentais bien sur la moto. Mon équipe a fait un excellent travail ce week-end. J’aurais pu finir sur le podium, c’est pourquoi je suis très déçu. »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store