Doha, Quartararo : « J’ai vu des choses dans les données »



Cinquième du Grand Prix du Qatar, Fabio Quartararo aborde celui de Doha, qui se déroule sur le même circuit de Losail, avec l’objectif d’obtenir un meilleur résultat. Il a pour cela étudié ses données et celles de son coéquipier Maverick Viñales, y trouvant des idées pour avoir un meilleur rythme ce week-end.

Déconnecter entre les deux Grands Prix : « Je suis un peu hyperactif donc dès le lundi je suis allé à la salle (rires). J’ai aussi pu parler avec le team, et améliorer mon jeu au beach-volley. On y a passé quelques heures et c’était amusant. »

Progresser par rapport au week-end dernier : « Ça a été une course difficile, quand j’ai doublé Jack j’avais un bon rythme mais j’ai immédiatement senti le drop du pneu arrière et j’ai décidé de ralentir la cadence. Je pense que c’est bien parce que l’an dernier, dans cette situation j’aurais perdu beaucoup de positions. J’ai trouvé une autre manière d’essayer d’être rapide. Nous avons les données du pilote qui a gagné (Maverick Viñales, NDLR) et nous avons vu des endroits où j’étais vraiment agressif pour rien, donc je vais essayer d’être un peu plus doux ce week-end et je pense que cela va beaucoup aider. »

Ne pas trop toucher à la moto : « Nous avons quelques choses à essayer, mais le week-end dernier nous avons fait trop de changements et je n’en étais pas vraiment content, donc je vais garder la même base pour ce week-end, puis faire quelques petits ajustements ou pas selon les progrès observés. Les conditions seront également différentes, mais nous n’allons pas faire de grands changements : si nous le sentons nous ferons de petits changements, et si nous ne le sentons pas nous resterons avec la moto de la course (de dimanche dernier). »

Contrecarrer le déficit de vitesse en ligne droite : « Il y a quelques virages, comme les virages 6 et 10, où il n’y a pas beaucoup de mètres d’accélération et cela nous aide à faire des dépassements. Ce sont des virages où notre moto est vraiment forte et nous pouvons doubler, mais dépasser entre les virages 3 et 4, par exemple, est difficile parce qu’il y a beaucoup plus d’accélération. Je me sens bien, je peux dépasser, on verra sur d’autres circuits mais je me sens bien avec l’avant de la moto et je pense que c’est positif. »

Se battre devant avec Johann Zarco : « Je pense que nous avons un grand potentiel. J’ai vu beaucoup de choses sur les données qui peuvent nous faire changer. Mon style de pilotage est bon mais il y a quelques virages où j’ai perdu du temps pendant le week-end dernier. Bien sûr, ce serait bien de se battre avec Johann. Le fait que nous soyons tous les deux français ne nous affectera pas, parce qu’on voit que les Espagnols et Italiens sont plus nombreux et ils s’en fichent. »

Championnat après le GP du Qatar : 1. Viñales 25 pts, 2. Zarco 20 (-5), 3. Bagnaia 16 (-9), 4. Mir 13 (-12), 5. Quartararo 11 (-14), 6. Rins 10 (-15), 7. EspargaroA 9 (-16), 8. EspargaroP 8 (-17), 9. Miller 7 (-18), 10. Bastianini 6 (-19)… Classement complet ici

Doha, Quartararo : « Nous pouvons faire mieux »

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store