Ducati n’a jamais brillé en Argentine



Un seul podium en cinq éditions : si l’on suit les statistiques, le Grand Prix d’Argentine est peut-être celui où Ducati a le moins de chances de briller de toute la saison 2019.Un tracé pas forcément avantageux, des pilotes pas toujours à l’aise et des coups du sort : voilà qui explique peut-être ce qui ressort de l’histoire de Ducati sur le circuit de Termas de Río Hondo. Ce-dernier est arrivé au calendrier MotoGP en 2014, mais les Rouges n’y ont jamais excellé.

Un coup d’oeil au classement du meilleur pilote Ducati, année après année, suffit pour le constater :
2018 : Jack Miller (4e)
2017 : Alvaro Bautista (4e)
2016 : Eugene Laverty (4e)
2015 : Andrea Dovizioso (2e)
2014 : Andrea Iannone (6e)

Un seul podium est ainsi à l’actif des Ducatistes : celui d’Andrea Dovizioso, obtenu en 2015. L’Italien était arrivé 2e, profitant du #TermasClash entre Valentino Rossi et Marc Marquez pour grapiller une place. Sinon, les Desmosedici sont généralement absentes du podium.

Ces lois des statistiques étant faites pour être battues, inutile de dire qu’il ne faut pas enterrer Dovi et ses compagnons pour ce week-end. Et si Ducati venait à briller en Argentine, ce pourrait être le signe qu’une nouvelle étape a été franchie.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *