Espargaro et la « blague entre amis » devenue polémique



La fuite d’une vidéo privée envoyée par Aleix Espargaro à l’un de ses amis fait polémique, à tel point que la marque Orbea a dû présenter ses excuses. « C’était une blague entre amis sur Whatsapp, s’explique le pilote catalan. Si quelqu’un s’est senti offensé, je lui demande pardon, parce que je n’ai jamais voulu ça. »

« Au nom de toute la coopérative, nous voulons nous dissocier totalement de la vidéo qui a filtré cet après-midi d’Aleix et Purito. Nous demandons pardon à toutes les personnes qui se sont senties offensées et nous prendrons les mesures pertinentes comprises dans notre règlement interne. Chez Orbea, nous travaillons très dur et nous considérons l’effort comme une valeur indiscutable de notre manière de voir ce projet collectif. »

Ce message, publié le dimanche 31 janvier, provient du compte de la société coopérative espagnole Orbea. Le fabricant de vélos a dû réagir et présenter ses excuses pour des images qui attisent la polémique. Y apparaît l’un de ses ambassadeurs, le pilote MotoGP Aleix Espargaro.

Tout est parti d’une vidéo (voir ici) qui s’est mise à circuler sur les réseaux sociaux ce même dimanche. On y voit Aleix Espargaro en voiture accompagné de Joaquim Rodríguez, surnommé Purito, ancien cycliste professionnel et lui aussi ambassadeur Orbea. À travers la caméra, le pilote moto s’adresse à l’un de ses amis, qu’il nomme ‘Juani’, en ces termes :

« Écoute ça. Nous sommes en train de calculer (rires). Je ne comprends pas comment c’est possible que nous gagnions autant d’argent en travaillant moins de jours que ceux que tu as de vacances (rires). »

La plaisanterie est destinée à cet ami mais se retrouve sur les réseaux sociaux, et met le pilote Aprilia sous le feu des critiques. À tel point qu’elle a, entre autres, provoqué la réaction d’Orbea citée plus haut-haut.

Aleix Espargaro a pris les choses en main le jour suivant, publiant un message où il s’excuse (voir ici), qualifie sa vidéo de « blague entre amis », rappelle qu’il travaille dur tous les jours et que cette plaisanterie n’aurait jamais dû sortir de l’espace privé.

« Je crois que tout le monde envoie des blagues à ses amis, les amis sont faits pour ça. Je crois que je n’ai manqué de respect à personne. Si quelqu’un s’est senti offensé, je lui demande pardon, parce que je n’ai jamais voulu ça, dit-il. Je fais des blagues disant que je ne travaille pas, alors que ceux qui me connaissent savent que je suis le mec le plus travailleur qui soit. Je m’entraîne toute la journée pour mon travail. C’était une blague entre amis sur Whatsapp. Je crois que c’es injuste qu’une vidéo privée se retrouve sur les réseaux comme c’est arrivé. Je voulais donner mon point de vue, et m’excuser si quelqu’un s’est senti offensé. Cela n’a jamais été plus qu’une blague entre amis. »

Ce (fâcheux) record qu’Espargaro peut battre en 2021

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez membre Premium

Facebook

Applications

Disponible sur Google Play
Disponible sur Apple App Store