Espargaro veut un podium pour honorer Fausto Gresini



Attristé par la mort de son team-manager, Fausto Gresini, Aleix Espargaro promet de « se battre comme un lion » pour aller chercher le premier podium d’Aprilia et le lui dédier.

Avec la mort de Fausto Gresini, le sport moto a perdu un grand monsieur, et la structure Gresini Racing son fondateur et son pilier. Pour l’équipe italienne, la vie continue mais elle ne sera plus jamais la même.

Arrivé dans l’Aprilia Racing Team Gresini (MotoGP) en 2017, Aleix Espargaro y disputera cette année sa cinquième saison consécutive. Le pilote catalan avait noué une forte relation avec son team-manager au fil des années. Plus qu’un patron d’équipe, il a perdu un ami. Un ami qu’il va essayer de rendre fier grâce à ses résultats.

« Je me souviendrai toujours de toi comme d’un ami et d’un authentique passionné de MotoGP. Continue à sourire dans le ciel Fausto ! Repose en paix, Je promets de te dédier le premier podium d’Aprilia ! », lui a-t-il écrit peu après son décès.

Depuis le circuit de Barcelone-Catalogne, où il s’entrainait, Aleix Espargaro a ensuite fait part de son admiration pour la passion qu’avait Fausto Gresini : « Nous sommes très proches, donc nous savions depuis quelques semaines qu’il n’était pas très bien. Malheureusement il n’a pas pu gagner cette course. J’ai eu une très bonne amitié avec Fausto, c’est quelqu’un qu’on aimait dès le premier moment parce qu’il aimait ce sport, il était dans ce championnat pour l’amour de ce sport et du challenge, et il va beaucoup nous manquer. Et évidemment, je vais me battre comme un lion pour aller chercher le premier podium (MotoGP) d’Aprilia, et ce sera le meilleur cadeau pour lui. »

Gresini Racing est effectivement, avec le Sepang Racing Team, la seule structure engagée dans les quatre classes du championnat du monde : MotoGP, Moto2, Moto3 et MotoE. Son dernier podium en catégorie reine remonte au Grand Prix de France 2014 (Alvaro Bautista 3e), avant le commencement de l’aventure Aprilia en 2015. Que celle-ci prenne enfin une bonne tournure, avec un premier podium décroché en 2021, serait effectivement un bel hommage rendu à Fausto Gresini.

Fausto Gresini, une carrière en images

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *